Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Insaisissable, tome 1 : Ne me touche pas de Tahereh Mafi

Publié le par michelebeckstudio

http://www.livraddict.com/covers/75/75555/couv7265338.jpg

 

“Ne me touche pas” je lui murmure. Je mens mais ne lui dis pas. J’aimerai qu’il me touche mais ne lui dirais jamais. Des choses arrivent quand on me touche. Des choses étranges. De mauvaises choses. Des choses mortelles.
Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse pour un accident. Un crime. 264 jours sans parler ni toucher personne. Jusqu’au moment où un gardien vient partager sa cellule. Derrière sa nouvelle apparence, elle le reconnaît : c’est Adam, celui qu’elle aime en secret depuis toujours.

 

Titre original : Shatter Me, book 1 (2011)

 

Editions Michel Lafon (2012)

373 pages

 

Mon avis :

 

Je peux vous dire qu'on est pas loin du coup de coeur !

En quelques lignes, j'ai été emportée par le style de l'auteur. Et quel style ! C'est ensorcelant, ces pensées incessantes de Juliette, ces mots répétés, rayés, ce ton, on plonge littéralement dans la tête de cette jeune fille, où on découvre l'horreur. Je ne pouvait plus m'arrêter de lire, j'étais envoûtée par les mots.

C'est fou, quand on y pense, ce que quelques mots peuvent vous faire ressentir, on passe par toutes les émotions en même temps que Juliette. On retient notre respiration, on a le coeur qui bat vite, on a l'estomac qui se tord... on est à fond dedans.

L'auteur sait nous tenir en haleine, et on est complètement immergé au point qu'on pourrait se noyer dans cet univers dystopique. Un univers comme souvent, dur et impitoyable, où les enfants n'ont plus le droit d'être des enfants et passent directement à l'âge adulte.

Ce que j'ai préféré, en plus du style de l'auteur, c'est cette sensation que tout peut arriver. J'avançais à l'aveugle, je ne me doutais pas des évènements à venir, je me demandais sans cesse ce qu'il allait se passer.

Et puis Juliette a évolué, pour son bien à elle bien sûr, mais j'ai trouvé que le style de l'auteur avait évolué aussi, et que l'histoire perdait un peu en intensité. On perd ce côté "introverti" et pensées confuses et intimes du récit qui m'avait fait totalement adhérer dès les première lignes pour revenir à quelque chose de plus "descriptif" et normal j'ai envie de dire.

Je vous rassure, la fin est aussi passionnante, on est toujours sous le charme complet d'Adam, on a toujours ce sentiment d'insécurité et de danger, et la fin est inattendue et surprenante, bien qu'avec un goût de déjà vu et qui fait penser fortement à un certain film.

Bien sûr, l'histoire d'amour a une place importante, certains apprécieront, d'autre moins, mais c'est beau, c'est émouvant, entêtant et passionnant !

A lire sans hésiter !

 

Ma note : 4.5/5

 

Merci aux éditions :

 

20100628104007!Michellafon



Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Les Iles Glorieuses, tome 3 : Corrompue Glenda Larke

Publié le par michelebeckstudio

http://www.livraddict.com/covers/56/56122/couv15615131.jpg

 

La guerre sans merci que se livrent l'ambitieux Syr-sylve Duthrick et le Syr-clairvoyant Tor Ryder pour la suprématie politique sur les îles menace de renverser toutes les valeurs de l'archipel: le peuple Ghemph, neutre depuis des générations, doit aujourd'hui prendre parti, car c'est la structure même de la citoyenneté qui est en jeu. Les Dustellois, jadis victimes de la magie carmine de Morthred, combattent leurs infirmités pour s'intégrer de nouveau au monde des humains... C'est dans ce malstrom d'événements formidables que se débattent Braise Sangmêlé, Flamme Coursevent et Kelwyn Gilfeather. Contre le terrible héritage laissé par Morthred, la seule option pourrait bien être l'anéantissement de toute magie!

Editions J'ai Lu (Fantasy) (2011)

475 pages

 

Mon avis :

 

Et oui, voici le troisième et dernier tome d'une saga que je ne suis pas prête d'oublier. Même si ce tome est à mon avis en dessous du second qui fut un énorme coup de coeur, il finit d'une manière incroyable cette série.

Nous rencontrons de nouveaux personnages, dont Elarn, qui nous fait le récit de son implication dans le Changement des Îles Glorieuses. Et une fois de plus, le destin ne l'épargnera pas, au même titre que nos héros devenus si chers à nos coeurs, tout comme Braise, Kelwyn, Tor.... il portera toute sa vie le fardeau des conséquences de ses actes et de sa stupidité.

Des actes donc, qu'il va nous raconter, et que j'ai quelques fois trouvés assez longs. Je n'attendais qu'une chose, retrouver Braise et Kelwyn, qu'ils me racontent la suite de leur histoire, au lieu de quoi, il m'a fallu patienter, parfois longuement je l'avoue. Que ce soit le récit d'Elarn, où il ne se passe finalement pas grand chose, ou celui de Ruarth, qui nous déçoit carrément par son inactivité, lui qui se battait corps et âmes pour Flamme, il n'est plus le même ! Où est passé ce cher Ruarth qu'on aimait tant ? Ce n'est finalement qu'au bout de 200 pages que j'ai retrouvé tout ce qui avait fait que j'avais aimé les deux premiers tomes.

A la fin du tome 2, nos héros sont sous le choc devant ce qui vient de se passer, tout comme nous. Ils sont brisés, rongés par la culpabilité pour certains, par un amour perdu pour d'autres, et pourtant, ils vont continuer à se battre. Ils ne vont pas abandonner.

Quel plaisir de retrouver Kelwyn et Braise ! Même s'ils apparaissent bien trop peu à mon goût dans ce dernier tome. Kelwyn est resté fidèle à lui même alors que Braise a évolué, un peu comme ces Îles Glorieuses finalement, et c'est avec beaucoup de tendresse et d'émotion qu'on la voit changer. Mais elle nous montre aussi qu'elle sait toujours aussi bien manier l'épée qu'avant et se mettre encore dans de sales draps ^^

La fin est simplement grandiose, j'ai envie de dire qu'on en prend plein les yeux...

Petit détail mais qui au final aura une grande importance, ce n'est plus l'historien qui entrecoupe les passages avec ses lettres, mais la kelloise Anyara, partie pour explorer à son tour les Îles et rencontrer enfin celle qui aura bouleversé sa vie, Braise. Elle continue sa lecture des récits de nos héros et finalement, avec sa sensibilité, elle se pose les bonnes questions par rapport à cette histoire, des questions qu'on se pose nous aussi, lecteurs et que grâce à elle, nous aurons les réponses.

Nous quittons définitivement les Îles Glorieuses, avec un passage très émouvant, un extrait de La vie de Kelwyn Gilfeather. Ce dernier témoignage de Ruarth et de Kelwyn fut bouleversant, et même si le regard qu'ils posent tous deux sur leur vie est quelque part teinté d'une certaine satisfaction, il n'en est pas moins poignant. 

En bref, une série Fantasy magnifique, avec des personnages qui pour moi sont inoubliables. J'ai tourné la dernière page avec un pincement au coeur, ne voulant tout simplement pas les quitter.


Selena, un grand merci à toi pour m'avoir suivie et encouragée dans cette lecture ! Sans toi, le tome 1 serait toujours dans ma PAL, à attendre et ça aurait été vraiment dommage !


                http://www.livraddict.com/covers/56/56998/couv2826844.jpg http://www.livraddict.com/covers/56/56999/couv52773654.jpg http://www.livraddict.com/covers/61/61711/couv59239353.jpg

Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Sorties du mois chez Orbit *** Novembre ***

Publié le par michelebeckstudio

http://www.orbitbooks.fr/sites/default/files/catalys/poche/9782253134978-G.jpg

   

 

Mon nom est Jill Kismet. Spécialiste en trucs surnaturels. Exterminatrice d’esprits malfaisants. Tueuse de démons. Tout le monde ne supporte pas la nuit et ses créatures, mais je ne suis pas tout le monde. Mon passé m’a beaucoup appris sur les ténèbres, et j’ai été entraînée par le meilleur. Les villes ont besoin de personnes comme nous, qui font des choses que même les flics refusent de faire, quand la nuit est tombée…« Un must en fantasy urbaine ! » Romantic Times ***


Sortie le 07 Novembre

Commander sur Amazon

 

 

**********************************************************


http://www.orbitbooks.fr/sites/default/files/catalys/ouvrages/9782360510825-G.jpg

 

 

 

Drôle et enlevé ! » Charlaine Harris Ne pas oublier : 1. d’apprendre à jouer en équipe, 2. de traquer un assassin, 3. d’assurer l’avenir des créatures de la nuit.   À présent que la menace d’un conflit entre races appartient au passé, Sabina Kane peut s’occuper de l’avenir : de sa relation avec le beau mage Adam, mais aussi de sa sœur Maisie qu’elle aide à surmonter le traumatisme de sa captivité à la Nouvelle Orléans. Même Giguhl se tient tranquille. Mais pour Sabina, tout cela est trop beau pour être vrai... et ses craintes se confirment quand une série de meurtres sadiques menace les négociations fragiles entre les mages et les vampires. Sabina décide de chercher le meurtrier, mais son enquête la conduit à remettre en question tous ceux en qui elle avait confiance. Et plus elle s’approche de sa cible, plus elle comprend qu’il pourrait s’agir d’un ennemi qu’elle sera incapable de tuer…

 

Sortie le 07 Novembre

  Commander sur Amazon


**********************************************************


http://www.orbitbooks.fr/sites/default/files/catalys/ouvrages/9782360510832-G.jpg

 

 

 

 

Une histoire de vampires, de loups-garous et de théières. Lady Alexia Maccon a de nouveau des problèmes. Sauf que cette fois elle n’y est vraiment pour rien. Un fantôme fou menace la reine ! Alexia est sur l’affaire et suit une piste qui la conduit droit dans le passé de son époux. Mais la coupe est pleine quand sa sœur rejoint le mouvement des suffragettes – choquant !, avec la dernière invention mécanique de Madame Lefoux et une invasion de porcs épics zombies… Avec tout ça, Alexia a à peine le temps de se souvenir qu’elle est enceinte de huit mois ! Alexia découvrira-t-elle qui tente d’assassiner la reine Victoria avant qu’il soit trop tard ? Les vampires sont-ils encore coupables, ou est-ce qu’un traitre se cache parmi eux ? Et qui ou quoi, exactement, a élu résidence dans le deuxième dressing préféré de Lord Akeldama ?

Sortie prévue le 07 Novembre

**********************************************************

 
 

 

 

Publié dans SORTIES ORBIT

Partager cet article

Repost 0

Legend, tome 1 de Marie Lu

Publié le par michelebeckstudio

http://www.livraddict.com/covers/82/82815/couv21002026.jpg

 

June est un prodige. À quinze ans, elle fait partie de l'élite de son pays. Brillante et patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l'armée. Day est le criminel le plus recherché du territoire. Originaire des quartiers pauvres, il sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l'arrêter. Issus de deux mondes complètement opposés, June et Day n'ont aucune raison de se rencontrer... jusqu'au jour où le frère de June est assassiné. Persuadée que Day est responsable de ce crime, June va le traquer... Mais est-elle prête à découvrir la vérité ?

Editions Castelmore (2012)

285 pages | Traduit par Olivier Debernard

 

**********

 

Mon avis :

 

Tout d'abord, merci au Club de lecture et aux éditions Castelmore pour ce partenariat :)

Ce fut une agréable lecture, une très bonne dystopie qu'il faudra suivre !


Nous faisons la connaissance des deux personnages principaux et de leur environnement respectif. June est une surdouée, un vrai petit génie qui ne vit que pour son pays. Elle évolue dans le monde de l'armée, où elle termine ses études. Elle a une confiance aveugle dans ce pays qu'elle sert et n'éprouve que mépris et réversion pour les classes inférieures.

Day est à sa manière lui aussi un petit génie. Voilà des années que les autorités tentent de l'appréhender, en vain. Il semble être plus fort, plus agile et plus intelligent que tous. Au point qu'il est devenu lui aussi, à sa manière, une sorte de légende. Issu des quartiers pauvres, il n'a connu que la misère.


Le récit est raconté alternativement par les deux héros, facilitant ainsi la découverte de ces deux univers, de ces deux vies totalement opposées. On apprend à les connaître, et on découvre deux personnages très réussis, avec leurs forces mais aussi leurs faiblesses, leurs doutes. Ce ne sont après tout que des adolescents, qu'un monde dans lequel ils évoluent en a fait des adultes bien avant l'âge.

Si j'ai de suite apprécié le personnage de Day, le héros comme on l'aime tant, ce ne fut pas le cas pour June. Elle m'est apparu antipathique, froide et parfois sans coeur. C'est justement l'un des points forts de ce roman, l'évolution de ce personnage, sa prise de conscience.

On peut ressentir une certaine lenteur au début, le temps que tout se mette en place, et on regrette aussi le peu d'informations sur les colonies par exemple, ou comment le pays en est arrivé là. Mais je ne vois pas vraiment d'autres points négatifs à cet ouvrage.

C'est une histoire si passionnante et captivante, qu'on est complètement embarqué dans le truc et qu'on a du mal à stopper la lecture. Le fait que le point de vue soit alterné, un coup Day, un coup June, avec des chapitres courts, donne une vraie dynamique et rythme parfaitement l'ensemble. On suit les pensées de l'un, mais aussi les actions, découvrant un peu plus loin les conséquences pour l'autre.

Bien sûr, on devine certaines choses, l'histoire est un peu prévisible, mais on s'en fout, on est trop pris dans cette histoire, portée par la plume fluide et efficace de l'auteur.

C'est un monde gouverné par une autorité cruelle et implacable que l'auteur nous propose.Un monde où il ne fait pas beau naître dans les classes inférieures.

 

En bref, une dystopie prometteuse, portée par deux personnages forts et attachants, dont le destin ne peut laisser indifférent. Un monde impitoyable et des dirigeants qui ne reculent devant rien.


Ma note : 4.5/5

Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Sorties du mois chez Orbit *** Octobre ***

Publié le par michelebeckstudio

http://www.orbitbooks.fr/sites/default/files/catalys/ouvrages/9782360510641-G.jpg

   

 

L’Enfer n’a pas de dossier sur Saint-City.

Saint-City a toujours été la ville de Danny Valentine. C’est ici qu’elle a grandi, ici que ses morts sont enterrés, et c’est ici surtout qu’elle a appris à chasser. Et la dernière chose dont Danny a envie, c’est d’un meurtre commis dans sa ville, à quelques pas de chez elle. Ce qui ne manque pas d’arriver ; ça et la trahison de la seule personne en qui elle avait confiance. Parfois, la vengeance est un plat qui se mange chaud comme le souffle d’un démon.

« Danny est courageuse, charismatique, elle a la repartie cinglante et un côté un tantinet suicidaire. Comment ne pas adorer ? » 
Publishers Weekly


Sortie le 10 Octobre

Commander sur Amazon

 

 

**********************************************************


http://www.orbitbooks.fr/sites/default/files/catalys/ouvrages/9782360510719-G.jpg

 

 

 

On l’appelle Fond de l’Enfer. Parce qu’il n’existe pas de planète plus inhospitalière dans toute la Zone Profonde. Stérile, éloignée de tout, balayée par d’effroyables tornades et secouée d’éruptions volcaniques… Fond de l’Enfer est l’exil des vaincus de la guerre civile, un endroit pour les parias.
Mais l’ancien général rebelle Adolphus est décidé à changer la donne. En formant une coalition clandestine contre le gouvernement corrompu et tyrannique qui dirige les 74 mondes de la Constellation, il tente de transformer Fond de l’Enfer en un lieu d’opportunités. 
Ce que tous ignorent, c’est que la planète maudite cache en son sein un extraordinaire secret.

La Constellation du Diadème, une fresque passionnante et intemporelle, est le nouveau cycle de deux grands noms de la science-fi ction : Brian Herbert et Kevin J. Anderson. Tous deux poursuivent parallèlement la célèbre saga de Dune, de Frank Herbert, le père de Brian.

 

Sortie le 03 Octobre

Commander sur Amazon


**********************************************************


http://www.orbitbooks.fr/sites/default/files/catalys/ouvrages/9782360510672-G.jpg

 

 

 

 

Voici l’histoire de deux soeurs, Vivenna et Siri.
L’histoire du Dieu-Roi que l’une d’entre elles doit épouser, et de Chanteflamme, un autre Dieu qui n’aime pas son travail. Celle aussi de Vasher, un immortel qui tente de réparer les erreurs qu’il a jadis commises, et de Saignenuit, sa mystérieuse épée.
Dans leur monde, celui qui meurt auréolé de gloire devient un dieu. Il vit dans le panthéon de la cité d’Hallandren, et utilise la magie biochromatique, la magie du Souffle. Un Souffle qu’on ne peut récupérer qu’une fois, sur un individu à la fois.

Sortie prévue le 24 Octobre

**********************************************************

http://www.orbitbooks.fr/sites/default/files/catalys/poche/9782253164647-G.jpg

Ne pas oublier1) de survivre à la règle de magie nº101,2) d’entretenir des relations cordiales avec ma sœur jumelle,3) de rester en vie.Sale temps pour Sabina ! Côté famille, sa propre grand-mère, leader du clan des vampires, vient de lancer un contrat sur sa tête. Côté travail, le clan des mages semble penser qu’elle est une sorte d’Élue qui réconciliera les deux races. Sauf que les prophéties ne sont vraiment pas le truc de Sabina. Côté cœur, elle va devoir en découdre avec un ancien flirt… sans oublier le nouveau !« La meilleur série de bit-lit actuellement dans les rayons. » Paul Goat Allen, BarnesandNoble.com
Sortie prévue le 24 Octobre
Commander sur Amazon

**********************************************************

 

 

Publié dans SORTIES ORBIT

Partager cet article

Repost 0

Chroniques de la mort blanche, tome 3 : Dragon des brumes de Nicolas Cluzeau

Publié le par michelebeckstudio

http://www.livraddict.com/covers/84/84893/couv38929298.jpg

 

L'île d'Orlandie, ravagée par la Mort Blanche, une épidémie qui décime mages, druides et êtres-fées, brûle dans les feux de la guerre civile : un Haut Roi usurpateur, Endrew, secondé par un vieux fantôme malveillant, Maerlar, conquiert tous les territoires des Marches un par un.

Au coeur de l'île, les gouvernements des Franges féeriques organisent la résistance sous la direction de Muirenn, la reine-sorcière. Des traîtres à la botte de l'usurpateur minent cependant ses efforts. Furieux, Muirenn et ses alliés décident de contre-attaquer. Le conflit s'enlise, et une rumeur désastreuse venue du nord inquiète la reine-sorcière : le puissant Chêne-Monde, garant de la force vive de l'Orlandie, serait contaminé par la Mort Blanche. Loin de ces événements tragiques, Arline et les survivants de l'attaque du dragon cherchent par tous les moyens à s'échapper des souterrains de Pyral, où ils sont pris au piège. Mais le troll Ferhian a été enlevé par le dragon des brumes Edjer-Verian, qui nourrit de bien sombres projets à son endroit.

Editions Galapagos (2012)

325 pages

 

 

 

Merci au forum Mort Sure et aux éditions Galapagos pour leur confiance, j'ai pu lire les trois premiers tomes de cette série de Fantasy et j'en suis très contente :)

 

Mes impressions pour ce troisième tome sont un peu les mêmes que pour les précédents. C'est une lecture passionnante que certaines petites choses viennent malheureusement gâcher.

 

Même si j'ai lu les trois tomes en un court laps de temps, je suis toujours autant gênée par les noms complexes des personnages et de certains lieux. Je sais que c'est un détail mais à cause de ça, ma lecture n'a pas été très fluide, j'ai souvent buté sur ces mots. J'ai eu du mal à les mémoriser, à comprendre immédiatement qui est qui, à me souvenir, ce qui a parfois coupé mon rythme de lecture. Un lexique à la fin est présent pour nous aider, heureusement, mais ça n'a pas aidé à rendre ma lecture moins saccadée, au contraire.

Je regrette encore ce manque de sentiment, de ressenti de la part des personnages et qui ne facilite pas l'attachement du lecteur. Comme par exemple lors des combats qui sont incroyablement bien décrits mais qui ne m'ont pas touchée pour autant. J'aurai aimé me sentir plus impliquée, plus concernée. Mais peut-être que cet aspect plaira plus à des lecteurs masculins ?

Ce que j'aime dans cette saga c'est que n'importe qui peut mourir, y compris des personnages importants et appréciés par le lecteur. Mais ce qui est vraiment dommage c'est que ces morts sont trop rapides. On a à peine le temps de comprendre, de réaliser, que hop, on passe déjà à autre chose. Alors qu'on a envie de les pleurer, de lire la tristesse des survivants, il n'y a rien de tout ça et on a le sentiment que c'est un peu trop survolé. 

 

Malgré tout, on aime et on redemande ! L'univers crée par l'auteur est passionnant et tellement original. Certains endroits sont magiques, et d'autres vraiment flippant.

Même si nous suivons plusieurs différents personnages, l'histoire est surtout centrée sur trois importants personnages féminins. Trois personnalités qui viennent de trois milieux différents mais qui pourtant se ressemblent, que ce soit dans leur force de caractère, dans les épreuves qu'elles ont endurées, dans leur courage. On a un peu de mal à les cerner, une certaine ambiguïté plane et nous fait nous poser quelques questions sur ces trois femmes, titillant notre curiosité.

 

En bref, un récit passionnant, avec beaucoup de rebondissements et d'action, mais le manque de profondeur et les sentiments trop survolés des personnages tiennent le lecteur à l'écart, et c'est bien dommage.


Ma note : 3/5


Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Pure, tome 1 de Julianna Baggott

Publié le par michelebeckstudio

http://www.livraddict.com/covers/81/81625/couv8849251.jpg

 

Nous savons que vous êtes là, vous, nos frères et soeurs...

Pressia se souvient à peine des Détonations ou de la vie pendant l’Avant. Dans son armoire-lit derrière les décombres d’un salon de coiffure pour hommes où elle vit avec son grand-père, elle pense à ce qui est perdu : comment le monde est passé de parcs d’attraction, cinémas, fêtes d’anniversaire, pères et mères à cendres et poussière, cicatrices, brûlures indélébiles et corps accidentés. Et maintenant, à l’âge où tous sont contraints de se livrer à la milice pour être entraîné à devenir soldats ou, s’ils sont trop accidentés ou trop faibles, pour être utilisés comme cibles vivantes, Pressia ne peut plus prétendre être petite. Pressia est en fuite.

Nés Purs, ils Respirent les Cendres…

Il y a ceux qui ont échappé à l’apocalypse sans aucune marque. Les Purs. Ils sont gardés en sécurité dans le Dôme qui protège leurs corps sains et supérieurs. Mais Partridge, dont le père est l’un des hommes les plus influents du Dôme se sent seul et isolé. Différent. Il pense aux pertes – peut-être simplement parce que sa famille est brisée. Son père s’est détaché des émotions, son frère s’est suicidé et sa mère n’est jamais parvenue jusqu’à leur abri. Ou peut-être est-ce sa claustrophobie : cette sensation que le Dôme est devenu un lieu à la discipline extrêmement rigide. Alors quand il entend que sa mère pourrait être
encore en vie, Partridge risque sa vie pour quitter le Dôme et la retrouver.

Quand Pressia rencontre Partridge, leurs mondes volent en éclats une fois de plus.

Année de parution française : 2012
Année de parution originale : 2012
Titre VO : Pure, book 1

Genre : Science-Fiction

 

Editions J'ai Lu
Publié en 2012 ~ Langue : Française ~ 535 pages
Traduit par Laurent Strim
Mon avis :
Quand j'ai entamé ma lecture de Pure, je savais peu de choses sur l'histoire. J'évite toujours de lire les chroniques publiées quand un livre m'attire au point que je sais que je vais bientôt le lire.
Du coup, j'ai plongée dans l'univers de JB pensant lire une dystopie comme une autre. De celles qu'on a pu lire ces derniers temps et dont tout le monde parle. Grosse erreur !
Pure est la meilleure dystopie que j'ai pu lire au jour d'aujourd'hui. Une vraie dystopie. La meilleure mais aussi la plus sombre, la plus effrayante et la plus passionnante. Mais surtout, la plus réaliste et c'est ce qui rend cette histoire tellement terrifiante.
La couverture est magnifique, pourtant, je trouve qu'elle est trompeuse, un peu comme ce dôme dans l'histoire finalement, car elle ne nous prépare absolument pas à ce qu'on va trouver à l'intérieur, au contraire. On n'imagine pas une histoire si sombre en regardant la couverture.
Nous n'avons pas vraiment de repère dans le temps, si ce n'est que c'est dans un futur assez proche. Un futur qui, quand on découvre comment les choses se sont passées, pourquoi et comment l'humanité en est arrivée là, ne nous parait pas si improbable. On se dit tout au long du récit que tout ça pourrait bien arriver pour de vrai. Les éléments que l'auteure nous donne pour expliquer cette histoire sont criants de vérité, et je vous assure, on ne peut s'empêcher de penser "et si...".
Nous suivons deux personnages, l'un, Partridge, est dans le dôme, l'autre, Pressia, est dehors. On s'attache immédiatement à eux, au point qu'on craint pour leur vie tout le long. Ils ont grandi chacun dans un milieu différent et pourtant, ils se ressemblent par leur force, leur détermination et cette espèce de conviction qu'ils portent en eux, que le monde, la vie, ne peut se résumer qu'à ça.
On a quelques fois le point de vue des personnages secondaires, comme El Capitan qui nous est présenté comme un monstre sans coeur et qui va se montrer bien plus que ça, ou encore Lyda, qui nous apparaît comme une petite chose fragile mais qui évolue à la fin de manière très intéressante.
D'autres personnages sont inoubliables comme l'homme aux oiseaux, Bradwell, ou le grand père de Pressia.
Nous sommes dans un monde où tout est ravagé, où c'est chacun pour soi, où de nouvelles espèces sont apparues, et où l'espoir n'existe plus. Certaines scènes peuvent ainsi paraître très dures, voire choquantes. Mais malgré cette atmosphère pesante et lugubre, les personnages que nous suivons sont une vraie lueur d'espoir. Ils ne baissent pas les bras, ils se battent et se relèvent en dépit de la douleur, de l'horreur, de l'inimaginable.
L'inimaginable justement. L'auteure n'y va pas de main morte, et encore une fois, bien que tout cela paraisse inconcevable, bien que ce qu'elle nous décrit, et qui résulte des détonations est monstrueux voire quelques fois farfelu (une tête de poupée pour main, des oiseaux dans le dos, des fusions entre plusieurs corps, entre humains, animaux...), on y croit et puis au final, ça ne nous parait plus si impossible que ça. Il y a toujours ce sentiment, cette petite voix pendant qu'on lit et qui nous dit, es-tu sûre qu'une chose pareille ne puisse pas nous arriver ?
En bref, c'est un récit dur et poignant, avec des personnages attachants qui nous portent tout au long de cette histoire. On ne peut rester de marbre face aux épreuves qu'ils traversent, ni face à cet univers post apocalyptique créé par l'auteure, tout en se demandant, avec une sorte de malaise, et si...
Ma note : 5/5, un vrai coup de coeur 

Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Glitch, tome 1 de Heather Anastasiu

Publié le par michelebeckstudio

http://www.livraddict.com/covers/79/79948/couv60687710.jpg

 

L'amour est une arme.
Dans une société souterraine ou toute émotion a été technologiquement éradiquée, Zoe possède un don qu'elle doit à tout prix dissimuler si elle ne veut pas être pourchassée par la dictature en place.
L'amour lui ouvrira-t-il les portes de sa prison ?

Il y a deux siècles de cela, l'humanité a payé au prix fort ses appétits démesurés lorsque le feu de mille armes nucléaires a littéralement rasé la surface de la planète. Sous terre, au sein de la Communauté, la souffrance et la guerre ne sont plus que de lointains souvenirs : des puces implantées dans le cerveau de ses membres ont permis d'éradiquer enfin toutes ces émotions qui ont bien failli mener les hommes à leur perte.
Lorsque la puce de Zoe, une adolescente technologiquement modifiée, commence à glitcher (bugger), des vagues de sentiments, de pensées personnelles et même une étrange sensation d'identité menacent de la submerger. Zoe le sait, toute anomalie doit être immédiatement signalée à ses Supérieurs et réparée, mais la jeune fille possède un noir secret qui la mènerait à une désactivation définitive si jamais elle se faisait attraper : ses glitches ont éveillé en elle d'incontrôlables pouvoirs télékinésiques...
Sa liberté nouvellement acquise va toutefois lui donner des ailes et, tandis que Zoe lutte pour apprivoiser ce talent dévastateur tout en restant cachée, elle va rencontrer d'autres jeunes Glitchers : Max le métamorphe et Adrien, qui a des visions du futur. Ensemble, ils vont devoir trouver un moyen de se libérer de l'omniprésente Communauté et de rejoindre la Résistance à la surface, sous peine d'être désactivés, voire pire...

Titre VO : Glitch, book 1

Genre : Jeunesse, Science-Fiction

Editions Robert Laffont (R)
Publié en 2012 ~ Langue : Française ~ 378 pages
Traduit par Madeleine Nasalik
Nous faisons la connaissance de Zoel, une jeune fille qui vit dans un monde où les survivants à une catastrophe ont une puce implantée en eux. Un moyen de supprimer les sentiments, de les contrôler et d'éviter que ce genre de chose ne se reproduise. Ils sont tous reliés par un lien, par lequel sont diffusés des messages directement dans leur tête.
Mais Zoel n'est pas vraiment comme les autres, elle glitch, ce qui signifie "bugger" il me semble, et se retrouve ainsi régulièrement privée de se lien qui est en réalité une délivrance. Elle peut ainsi à chaque fois être la personne qu'elle veut être, Zoé. Elle dessine, elle éprouve des sentiments... mais tout cela devient dangereux quand elle glitch en public. Comment rester de marbre devant un incident, devant une petite fille qui va tomber et être déchiquetée par un train ? Zoé ne peut s'y résoudre et c'est une cascade d'évènements tous plus inquiétants les uns que les autres qui lui tombe dessus. Mais surtout, elle va apprendre qu'elle n'est pas la seule à glitcher, que d'autres, comme elle, se retrouve délivrer de ce lien, et qu'ils ont des pouvoirs.
Ce fut une très jolie lecture. Le style est fluide, agréable et accessible. Le monde que l'auteur nous décrit est suffisamment clair pour qu'on ne s'y perde pas, et avec de simples mots, elle nous montre un monde assez terrifiant. On angoisse vraiment quand Zoé se met à glitcher devant les autres, que son coeur s'emballe alors que c'est interdit, le notre suit le même rythme, je peux vous le dire !
Il y a bien sûr une histoire d'amour, avec un triangle amoureux.  Et malheureusement, c'est ce que j'ai le moins apprécié. Dès que Zoé rencontre Adrien, même si je peux comprendre que leur histoire d'amour prenne le dessus, je l'ai trouvé trop rapide, trop simplette. Bien sûr, ce sont les premiers sentiments amoureux qu'ils se découvrent, mais j'ai trouvé tout ça un peu trop bébé. J'ai levé les yeux au ciel plus d'une fois en lisant leurs échanges, leurs déclarations qui me semblaient plus approprié pour un public très jeune.
Heureusement, ça ne dure qu'un temps et l'arrivée de Max bouscule un peu tout ça. Puis l'action reprend le dessus, si bien qu'on n'a du mal à lâcher ce livre.
Une lecture très agréable donc mais destinée à mon avis à un public jeune, ce qui est après tout prévu au départ ^^ mais contrairement à d'autres dystopies jeunesse qui peuvent plaire aux adultes, je pense que celle-ci trouvera plus facilement son public chez les plus jeunes :)
Ma note : 3.5 /5
Logo R Robert laffont

Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Nouveau Départ pour Charity Jones de Susan Mallery

Publié le par michelebeckstudio

http://www.livraddict.com/covers/81/81079/couv1220052.jpg

 

Un défi à relever, un nouveau départ… c’est exactement ce qu’il faut à Charity Jones. Et la mission que lui propose la ville de Fool’s Gold ne manque pas de piquant: lutter contre la pénurie de mâles dont souffre la ville, rendre le sourire à la population féminine… Juste une seconde d’hésitation, et Charity se retrouve aux commandes du projet. Ou presque. Car, face à elle, prêt à lui voler la vedette, il y a Josh Golden. Un nom qui court sur toutes les lèvres, un physique de rêve et une réputation de feu allié au sens aigu des affaires. Bref, une montagne d’ennuis pour Charity, qui s’est fait un serment en commençant une nouvelle vie à Fool’s Gold: ne plus jamais, jamais succomber aux hommes comme Josh. Ces hommes qui ont fait de la vie de sa mère un enfer, et de la sienne une espèce de scénario sentimental catastrophe…

Année de parution française : 2012
Année de parution originale : 2010
Titre VO : Chasing Perfect

Genre : Romance, Humoristique

Editions Harlequin (Prélud )

Publié en 2012 ~ Langue : Française ~ 320 pages

 

 

 

 

 

Mais c'est que je vais y prendre goût moi si ça continue !

Je remercie les éditions Harlequin pour ce moment de fraîcheur, d'humour et de bonne humeur.

Charity Jones n'a pas eu la vie facile. Une enfance ponctuée par des déménagements incessants, une mère qui ne joue absolument pas son rôle si bien qu'à 9 ans elle doit gérer le quotidien toute seule si elle ne veut pas sombrer... Une fois à l'âge adulte, après des études brillantes, le sort s'acharne encore contre notre héroïne. Mais tout cela, c'est le passé, et elle compte bien prendre un nouveau départ à Fool's Gold où elle vient de décrocher un emploi à la mairie. Tout va à peu près bien sauf quand madame le maire lui demande de trouver des solutions pour faire augmenter le nombre d'hommes en ville. Il semblerait en effet que les hommes soient une denrée extrêmement rare ! Si au début Charity pense à une mauvaise blague, elle va vite comprendre que cette histoire est on ne peut plus sérieuse ! Mais si elle n'avait que ce problème à gérer, elle pourrait encore espérer s'en sortir. Mais il faudra qu'elle fasse avec le beau gosse de la ville, qui lui aussi semble transporter de sacrées lourdes bagages...

 

Je l'ai dévoré ! Bien sûr, c'est prévisible, mais qu'est-ce que c'est bon ! J'ai de suite adoré Charity qui en a vu des vertes et des pas mûres, j'ai été touchée par cette femme qui tente malgré tout à réussir sa vie, et qui n'a qu'un simple et petit rêve : fonder une famille. Elle ne rêve pas de paillettes ou de gagner des millions, elle veut simplement avoir un foyer, une petite maison, avec un mari et des enfants.

Je l'ai trouvée attendrissante, drôle, pétillante, évoluant dans cette nouvelle petite ville (où j'aimerais bien habiter en passant ^^) avec beaucoup de retenue.

On rit, on est émue, on sourit, on a l'estomac qui s'agite et le coeur qui palpite en même temps que notre héroïne, et on en redemande !

On s'attache à ces personnages, même ceux qui ne font que de brèves apparitions, comme le libraire qui, par un simple geste, m'a émue.

J'ai aimé le fait que le récit soit raconté par les deux personnages principaux, ça donne une bonne dynamique à l'histoire, et on s'attache d'autant plus à eux.

 

En bref, un excellent moment de lecture, sans prise de tête, pendant lequel je suis passé du rires aux larmes et que je vous recommande sans hésiter, de quoi donner du baume au coeur et se réchauffer pendant les soirées qui commencent à devenir bien fraîches.

 

Ma note : 4.5/5

Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Angel, tome 2 : Angel Fire de L.A. Weatherly

Publié le par michelebeckstudio

http://d.gr-assets.com/books/1329013097l/9553503.jpg

 

 

Willow et Alex sont arrivés à Mexico. C'est là que se déroulera leur prochain combat contre l'Eglise des Anges. Alex prend la tête d'un groupe de Tueurs d'Anges pour les préparer à cette opération d'envergure et Willow se sent alors plus seule que jamais. Jusqu'au jour où elle rencontre Seb, un garçon qui lui ressemble et qui la cherche depuis toujours...

Titre VO : Angels Trilogy, book 2: Angel Fire (2011)

Genre : Jeunesse Fantasy

Editions Gallimard
Publié en 2012 ~ Langue : Française ~ 615 pages
Traduit par Traduit par Julie Lafon

J'avais dévoré le premier tome pendant l'été. Ce livre me faisait envie depuis longtemps et je n'avais pas été déçue !

Mais alors là, ce second tome est encore mieux ! Et puis c'est un beau petit pavé, mais qu'on ne voit pas passé tellement on est pris dans l'histoire.

J'ai toujours peur des seconds tomes, qui sont souvent en dessous du premier, surtout quand les deux personnages principaux sont ensemble, je trouve que ça enlève bien souvent du piment dans l'histoire, quand le couple est installé dans leur relation. J'aime le jeu du chat et de la souris qu'on trouve souvent au début d'une relation.

Dans ce second tome, c'est tout le contraire, et ce grâce à l'arrivée d'un personnage aussi attachant qu'intéressant, Seb.

Il apporte en effet un vrai souffle, une vraie tension à la relation de Willow et Alex, et surtout, beaucoup d'émotions. D'ailleurs, même nous, nous ne savons plus trop que penser...

 

Avec ce second tome, nous faisons la connaissance de nouveaux personnages, auxquels nous nous attachons avec facilité et j'ai aimé qu'on en apprenne un peu plus sur le côté Tueur d'Ange d'Alex. Le couple Willow et Alex me plaît toujours autant. Leur relation ne stagne pas, au contraire, elle grandit, évolue, en partie grâce à l'arrivée de Seb qui les oblige à se poser des questions.

 

J'ai un peu moins aimé par contre, les passages en ce qui concerne les anges. Au début j'ai même trouvé ces passages assez longs. Heureusement, le rôle du père de Willow évolue et nous étonne même, et l'arrivée des douze est assez intéressante et redonne une bonne dynamique à tout ça.

 

Le style de l'auteur est toujours aussi agréable, et même si les points de vue sont alternés entre Willow, Alex, Seb et Raziel, on n'est pas perdu pour autant, au contraire. Cela apporte un vrai plus à l'histoire.

 

La dernière partie du roman est sous une tension incroyable, au point qu'on ne peut plus le lâcher ! Et on se dit même que ça va être super long d'attendre la sortie du 3ème tome !!

 

En bref, un couple toujours aussi attachant, avec une histoire qui prend de la profondeur pour le côté romance et de l'ampleur pour le côté "guerre avec les anges". De l'action, de l'amour, de l'amitié, il y a tout ce qu'il faut pour passer un excellent moment de lecture !!

 

Ma note : 4.5/5

 

Merci aux éditions Gallimard :)

 

http://img.over-blog.com/222x103/3/89/38/93/Logo_Gallimard_jeunesse.jpg

 

Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>