CHRONIQUE : La Voleuse de livres de Markus Zusak

Publié le par michelebeckstudio

 

 

http://i49.servimg.com/u/f49/13/69/41/96/51ofsj11.jpg

 

  • Titre: La Voleuse de livres
  • Auteur: Markus Zusak
  • Éditeur : Pocket (19 mars 2008)
  • Collection : Littérature
  • Poche: 633 pages

 

Présentation de l'éditeur:


Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité. Liesel Meminger y est parvenue. Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s'est arrêtée. Est - ce son destin d'orpheline dans l'Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? A moins que ce ne soit son secret... Celui qui l'a aidée à survivre. Celui qui a même inspiré à la Mort ce si joli surnom : la Voleuse de livres...

 

Mon avis:

 

Ce livre était depuis très longtemps dans ma wish list. Je l'y avais mis sans même savoir grand chose à l'histoire, je voulais le lire à cause du titre (ben ouais, je suis une fille, je fais ce que je veux et comme je veux), et après avoir lu le sous titre "Quand la mort vous raconte une histoire, vous avez tout intérêt à l'écouter" je n'avais clairement plus le choix !

 

Je n'avais jamais lu de roman comme celui-ci. Le style de la narration est incroyablement bien trouvé, et le ton est parfait. On aurait pu vite tomber dans de l'ultra dramatique, mais ce n'est pas le cas. Quelques touches d'humour viennent habilement alléger l'atmosphère de ce récit.

 

C'est donc la Mort qui nous raconte une histoire. Ce personnage que l'auteur a construit est en fin de compte le plus humain de tous. Cette Mort aime les vivants et elle les traite avec douceur, tendresse et compassion. Ce métier qu'elle fait à contre coeur la déstabilise et la rend souvent malheureuse. Elle s'attache à certaines âmes, à certains vivants, comme la petite Liesel qu'elle va rencontrer à plusieurs reprises et dont elle va suivre l'histoire.

 

Ce roman, c'est une histoire de vie et de mort, d'amour et de haine.

De vie, car malgré tous les coups durs, les obstacles insurmontables, la vie prend le dessus. Max, ce jeune juif que la famille adoptive de Liesel va cacher, n'attendait plus rien de la vie que sa mort, et pourtant...

Une histoire de mort, et toutes ces conséquences qu'elle peut avoir sur la vie quand on perd un proche, et qui peut finalement apporter le commencement d'autre chose. Liesel se découvrira Voleuse de livres suite à la mort de son petit frère...

Une histoire d'amour, car dans les pires moments de la vie, alors qu'on n'attendait plus rien, il est là, une petite lueur, un petit espoir au bout de ce sombre tunnel. Liesel rencontrera l'amour paternel grâce à son "Papa" adoptif, la personne qu'elle aimera le plus au monde et qui changera sa vie...

Une histoire de haine, de colère, d'incompréhension, avec une envie de détruire, de se révolter. Max s'imaginera en train de combattre Hitler pendant des matchs de boxe, et Rudy lui, partira un jour pour le tuer...

Une histoire forte donc, et touchante, qui nous emporte dans la vie d'une famille allemande sous le régime de l'Allemagne nazie.

 

Cependant, il y a un gros point négatif: la Mort, lors de son récit, nous fait de gros spoiler sans arrêt ! Ainsi, on sait qui va mourir et quand... Ça m'a vraiment gênée dans ma lecture, car j'étais tant attachée aux personnages que sachant cela, je ne voulais tout simplement plus continuer.

 

Mais j'ai pris mon courage à deux mains (et un paquet de mouchoirs) et je suis sortie de cette lecture le coeur meurtri et en même temps, rempli d'amour. Les personnages m'ont touchée, m'ont émue, m'ont bouleversée.

Je repense à Max, si désolé et honteux d'être ce fardeau, ce danger constant pour la famille adoptive de Liesel. Je repense à Rudy, meilleur ami et amoureux de Liesel, qui aura attendu toute sa vie pour finalement avoir ce baiser qu'il voulait tant. Je repense aussi à Papa, cet homme brave et courageux qui se révoltera contre l'injustice au risque de sa propre vie, qui donnera tout ce qu'il a, même s'il n'a rien, par simple générosité de coeur.

 

Ce livre restera longtemps avec moi, vous savez, comme un vieil ami auquel vous pensez parfois, avec nostalgie...

 

C'est un roman bouleversant, vous l'aurez compris, mais qui vous donnera parfois de façon totalement inattendue, un tendre sourire.

 

Ma note : 4.5/5

A découvrir absolument !

 

 

Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Commenter cet article

Valérie/Un Amour de Scrap 20/03/2012 11:27

Bah oui on peut le dire... déjà je m'étends pas mal sur mon blog
2 romans écrits mais pas d'éditeur
et puis le Mini-Mag où pendant 18 mois je me suis bien lâchée dans la rédaction lol
bizzz

michelebeckstudio 20/03/2012 12:40



lol ! pour le Mini Mag ! 2 romans ?! waouh je suis impressionnée ! c'est quel genre ? j'ai terminé un roman, mais pas d'éditeur non plus, mais finalement, je suis contente car je le retravaille
;)



Valérie/Un Amour de Scrap 20/03/2012 10:34

Merci pour ces mots magnifiques, tu m'as donné envie de le lire ;)
alors comme ça toi aussi tu es une écrivaine contrariée ? bienvenue au club ;))
big bizzz

michelebeckstudio 20/03/2012 11:23



tout le plaisir est pour moi ;) héhé ! tu écris toi aussi ?


bisouuuuuuuuus



za 17/03/2012 19:39

Ta critique me donne terriblement envie de lire ce livre, car j'y ai lu quelques traits communs avec mon histoire personnelle et il faut vraiment que je me le procure.. Merci beaucoup à toi.

michelebeckstudio 22/03/2012 14:40



tu verras tu ne le regretteras pas ! bonne lecture !



Géraldine49 16/03/2012 13:56

Voilà, j'ai pris note du titre car ton résumé donne envie de le lire..... Merci....
Très chouette ta nouvelle bannière!!!!
Bon après midi Bizzz

michelebeckstudio 22/03/2012 14:40



merciiiii :) tu me diras quand tu l'auras lu !


bisouuuuuus



vero the sahm 15/03/2012 11:19

Je l'ai terminé hier après-midi, tu avais raison le paquet de mouchoirs y est passé ! ;-) Magnifique chronique pour un livre merveilleux, merci !