LC du 05/08/2012 sur Livraddict : IMMORTELS T1 de Cate Tiernan

Publié le par michelebeckstudio

153333562282688411 7fyKF9gm c-002

 

Rendez vous le 05/08 pour découvrir mon avis sur ce premier tome, dans le cadre d'une LC sur Livraddict. Ce livre est depuis longtemps dans ma wish list, mais j'attendais sa sortie en poche prévu pour début juillet, donc pile poil à temps pour cette LC organisée par Anna002

 

N'hésitez pas à nous rejoindre, surtout si il est déjà dans votre PAL ou si vous prévoyez de le prendre en poche à sa sortie ;)!!

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv33993188.jpg

 

Année de parution française : 2011
Année de parution originale : 2010
Titre VO : Immortal Beloved

Genre : Jeunesse, Fantastique

 

Editions Le Livre de Poche (Jeunesse)
Publié en 2012 ~ Langue : Française ~ 384 pages

Synopsis

Nastasya est une immortelle : elle semble avoir 18 ans mais en a 459. Ces dernières décennies, sa vie consiste à noyer son ennui dans les soirées arrosées. Un soir à Londres, son meilleur ami brise le dos d’un homme qu’il trouvait gênant. Bouleversée par cette cruauté et rongée par la culpabilité de n’avoir rien fait pour s'interposer, Nasty s’enfuit aux États-Unis. Elle y rejoint River, une autre immortelle qui l’avait invitée autrefois à vivre chez elle. Nasty se retrouve alors dans un centre de réhabilitation pour les immortels qui ont perdu le goût de vivre. La rebelle jeune fille finit par se plier aux règles de la maison et se lie avec les autres habitants, dont le sombre et mystérieux Reyn. Sa nouvelle vie lui permet de renouer avec ses origines, dont elle avait enfoui le souvenir. Elle se rappelle notamment l’assassinat de sa famille auquel Reyn pourrait ne pas être totalement étranger…
« Je suis née en 1551, un joli chiffre bien symétrique. Quatre cent cinquante ans plus tard, on me demande encore ma pièce d’identité dans les bars. Avant que vous vous mettiez à crier, Waouh, génial ! laissez-moi vous dire à quel point c’est pénible. Je suis une adulte. Depuis presque toujours. Pourtant, je ne peux sortir de cet état d’adolescence éternelle, et je ne peux pas modifier mon apparence. »

Publié dans LECTURES COMMUNES

Commenter cet article