Le Livre perdu des sortilèges, tome 2 : L'école de la nuit de Deborah Harkness

Publié le par michelebeckstudio

http://www.livraddict.com/covers/81/81471/couv10211570.jpg

 

L'historienne Diana Bishop, issue d'une lignée de sorcières puissantes et le vampire Matthew Clairmont ont violé les lois de séparation des créatures. Lorsque Diana a découvert un manuscrit alchimique magique à la Bodleian Library, elle a déclenché une lutte dans laquelle elle est devenue liée à Matthew. Maintenant la coexistence fragile entre sorcières, démons, vampires et humains est dangereusement menacée.
Cherchant la sécurité, Diana et Matthew ont voyagé dans le temps pour se retrouver à Londres, en 1590. Mais ils réalisent vite que le passé n'est un havre de paix. Retrouvant son ancienne identité en tant que poète et espion de la reine Elizabeth, le vampire retombe avec un groupe de radicaux connus sous le nom de l'École de la Nuit. Beaucoup sont des démons rebelles, les esprits créatifs de l'âge, dont le dramaturge Christopher Marlowe et mathématicien Thomas Harriot.
Ensemble Matthieu et Diana chercheront le Londres des Tudor pour trouver le manuscrit insaisissable, l'Ashmole 782, et la sorcière qui va enseigner à Diana comment contrôler ses pouvoirs remarquables.

 

Titre original : All Souls Trilogy, book 2: Shadow of night (2012)

Editions Orbit (2012)

547 pages

 

Mon avis :

 

Je remercie les éditions Orbit pour l'envoi de ce livre, dans le cadre d'un partenariat avec Livraddict :) J'attendais tellement ce second tome !


J'ai lu le premier tome il y a quelques mois à peine et j'avais adoré, un coup de coeur ! J'étais impatiente de lire la suite, malheureusement, j'ai trouvé ce second tome moins passionnant et "addictif" que le premier. J'ai tout de même passé un bon moment de lecture !


Le livre est imposant, c'est écrit petit, mais quand c'est passionnant, ce n'est pas un problème. Pourtant, ici, j'ai souffert de pas mal de longueurs et de manque d'action.

Les descriptions à répétition, par exemple, des différentes toilettes de Matthew et Diana m'ont vite agacée. Bien sûr c'est intéressant, mais cet aspect du récit était trop présent à mon goût. 

Le début de ma lecture fut assez difficile. En effet, on retrouve d'un coup tous les amis de Matthew de l'époque, avec pour le coup, peu de descriptions de ces personnages. Je me suis sentie un peu perdue, et je n'ai jamais vraiment compris qui était qui, qui disait quoi... C'était donc mal parti.

Au niveau de l'histoire, il se passe certes toujours quelque chose, on rencontre souvent (trop ?) de nouveaux personnages, on voyage, on apprend des choses, on nous fait des révélations, mais il n'y a pas d'action pure comme j'aime. Un peu à la fin, et encore, c'est vite réglé... C'est vraiment quelque chose qui m'a manqué et que j'espère retrouver dans le prochain tome.

Mais il n'y a pas que de mauvais côtés, je vous rassure !

Pour commencer, on sent que l'auteur maîtrise à la perfection son histoire, et l'Histoire. C'est intéressant et parfois marrant, de retrouver des personnages célèbres du passé, même si je dois le reconnaître, beaucoup ne me disait pas grand chose...

Le papa de Matthew est un des forts personnages de ce second tome. J'ai adoré toute la partie du roman où il est présent. Antipathique au début, il devient vite très attachant. J'ai aussi beaucoup aimé le neveu de Matthew et son comportement protecteur envers Diana. D'autres personnages font peur, on sent qu'ils peuvent être imprévisibles et surtout, qu'ils peuvent presque tout faire. Qu'un simple mot ou geste de leur part et ce serait la fin pour Matthew et Diana.

Certains passages sont assez tendus et angoissants, avec cette chasse aux sorcières qui semble se répandre en Europe et qui pourrait bien rattraper Diana. Souvent ça ne tient qu'à un fil, le danger tournant autour de nos héros, les obligeant souvent à fuir.

Autre aspect que j'ai adoré, les passages sur le présent, et des petites répercussions de la fuite dans le passé de Diana et Matthew. Comment ceux rester dans le présent tentent de leur mieux de camoufler ces petits changements, d'interpréter ce qu'ils voient. Ces incursions dans le présent nous permettent aussi de garder "contact" avec les ennemis de Matthew et Diana.

J'ai aimé la dernière partie du roman, même si j'aurais préféré quelque chose de plus "grandiose". C'est une jolie fin, pleine de sentiments et d'émotions.

 

En bref, un second tome un peu long et difficile à démarrer et qui m'a parfois un peu déçue. Une histoire toujours aussi passionnante, qui ne s'essouffle pas, même s'il manque de l'action. Ce second tome tient ces promesses et nous laisse présager un troisième et dernier tome encore plus fort.

Ma note : 4/5



Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Commenter cet article

Awalie 26/11/2012 20:24

Pour ma part, ce livre a vraiment été un coup de coeur !
Pourtant, comme toi j'ai été un peu gênée au tout début avec la flopée de personnages rencontrés, qu'on arrive pas toujours à bien identifier...
Mais après : Quel délice !!^^ Je suis du même avis que toi pour tous les éléments positifs que tu as énoncé. Pour les longueurs, c'était plus une impression qu'autre chose pour moi, car la police
de caractères est toute petite, le texte peu aéré et les pages très nombreuses...^^"
J'ai hâte de lire le 3ème opus (il va falloir prendre son mal en patience maintenant ^^").