Pure, tome 1 de Julianna Baggott

Publié le par michelebeckstudio

http://www.livraddict.com/covers/81/81625/couv8849251.jpg

 

Nous savons que vous êtes là, vous, nos frères et soeurs...

Pressia se souvient à peine des Détonations ou de la vie pendant l’Avant. Dans son armoire-lit derrière les décombres d’un salon de coiffure pour hommes où elle vit avec son grand-père, elle pense à ce qui est perdu : comment le monde est passé de parcs d’attraction, cinémas, fêtes d’anniversaire, pères et mères à cendres et poussière, cicatrices, brûlures indélébiles et corps accidentés. Et maintenant, à l’âge où tous sont contraints de se livrer à la milice pour être entraîné à devenir soldats ou, s’ils sont trop accidentés ou trop faibles, pour être utilisés comme cibles vivantes, Pressia ne peut plus prétendre être petite. Pressia est en fuite.

Nés Purs, ils Respirent les Cendres…

Il y a ceux qui ont échappé à l’apocalypse sans aucune marque. Les Purs. Ils sont gardés en sécurité dans le Dôme qui protège leurs corps sains et supérieurs. Mais Partridge, dont le père est l’un des hommes les plus influents du Dôme se sent seul et isolé. Différent. Il pense aux pertes – peut-être simplement parce que sa famille est brisée. Son père s’est détaché des émotions, son frère s’est suicidé et sa mère n’est jamais parvenue jusqu’à leur abri. Ou peut-être est-ce sa claustrophobie : cette sensation que le Dôme est devenu un lieu à la discipline extrêmement rigide. Alors quand il entend que sa mère pourrait être
encore en vie, Partridge risque sa vie pour quitter le Dôme et la retrouver.

Quand Pressia rencontre Partridge, leurs mondes volent en éclats une fois de plus.

Année de parution française : 2012
Année de parution originale : 2012
Titre VO : Pure, book 1

Genre : Science-Fiction

 

Editions J'ai Lu
Publié en 2012 ~ Langue : Française ~ 535 pages
Traduit par Laurent Strim
Mon avis :
Quand j'ai entamé ma lecture de Pure, je savais peu de choses sur l'histoire. J'évite toujours de lire les chroniques publiées quand un livre m'attire au point que je sais que je vais bientôt le lire.
Du coup, j'ai plongée dans l'univers de JB pensant lire une dystopie comme une autre. De celles qu'on a pu lire ces derniers temps et dont tout le monde parle. Grosse erreur !
Pure est la meilleure dystopie que j'ai pu lire au jour d'aujourd'hui. Une vraie dystopie. La meilleure mais aussi la plus sombre, la plus effrayante et la plus passionnante. Mais surtout, la plus réaliste et c'est ce qui rend cette histoire tellement terrifiante.
La couverture est magnifique, pourtant, je trouve qu'elle est trompeuse, un peu comme ce dôme dans l'histoire finalement, car elle ne nous prépare absolument pas à ce qu'on va trouver à l'intérieur, au contraire. On n'imagine pas une histoire si sombre en regardant la couverture.
Nous n'avons pas vraiment de repère dans le temps, si ce n'est que c'est dans un futur assez proche. Un futur qui, quand on découvre comment les choses se sont passées, pourquoi et comment l'humanité en est arrivée là, ne nous parait pas si improbable. On se dit tout au long du récit que tout ça pourrait bien arriver pour de vrai. Les éléments que l'auteure nous donne pour expliquer cette histoire sont criants de vérité, et je vous assure, on ne peut s'empêcher de penser "et si...".
Nous suivons deux personnages, l'un, Partridge, est dans le dôme, l'autre, Pressia, est dehors. On s'attache immédiatement à eux, au point qu'on craint pour leur vie tout le long. Ils ont grandi chacun dans un milieu différent et pourtant, ils se ressemblent par leur force, leur détermination et cette espèce de conviction qu'ils portent en eux, que le monde, la vie, ne peut se résumer qu'à ça.
On a quelques fois le point de vue des personnages secondaires, comme El Capitan qui nous est présenté comme un monstre sans coeur et qui va se montrer bien plus que ça, ou encore Lyda, qui nous apparaît comme une petite chose fragile mais qui évolue à la fin de manière très intéressante.
D'autres personnages sont inoubliables comme l'homme aux oiseaux, Bradwell, ou le grand père de Pressia.
Nous sommes dans un monde où tout est ravagé, où c'est chacun pour soi, où de nouvelles espèces sont apparues, et où l'espoir n'existe plus. Certaines scènes peuvent ainsi paraître très dures, voire choquantes. Mais malgré cette atmosphère pesante et lugubre, les personnages que nous suivons sont une vraie lueur d'espoir. Ils ne baissent pas les bras, ils se battent et se relèvent en dépit de la douleur, de l'horreur, de l'inimaginable.
L'inimaginable justement. L'auteure n'y va pas de main morte, et encore une fois, bien que tout cela paraisse inconcevable, bien que ce qu'elle nous décrit, et qui résulte des détonations est monstrueux voire quelques fois farfelu (une tête de poupée pour main, des oiseaux dans le dos, des fusions entre plusieurs corps, entre humains, animaux...), on y croit et puis au final, ça ne nous parait plus si impossible que ça. Il y a toujours ce sentiment, cette petite voix pendant qu'on lit et qui nous dit, es-tu sûre qu'une chose pareille ne puisse pas nous arriver ?
En bref, c'est un récit dur et poignant, avec des personnages attachants qui nous portent tout au long de cette histoire. On ne peut rester de marbre face aux épreuves qu'ils traversent, ni face à cet univers post apocalyptique créé par l'auteure, tout en se demandant, avec une sorte de malaise, et si...
Ma note : 5/5, un vrai coup de coeur 

Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Commenter cet article

Bouchon des bois 23/10/2012 10:13

Et bien, voici un avis tentateur ! Il va directement atterrir dans ma wish !

michelebeckstudio 23/10/2012 12:57



merci :) j'espère que tu auras l'occasion de vite le lire, il en vaut la peine !!!


 



Arwen 20/10/2012 19:49

Ta chronique est superbe et fait bien ressentir le coup de coeur que tu as eu. J'ai trop envie de craquer après avoir lu ça mais ça ferait une saga de plus... Je vais y réfléchir !

writings2 19/10/2012 22:43

Un livre qui semble bien effrayant.

Froggy80 19/10/2012 02:13

Wow ton avis nous transporte dans l'histoire... J'ai juste le goût de le lire right now lllllollol Je suis pas une connaisseuse de dystopie encore même si je sais que je devrais aimer beaucoup le
genre. Mais j'ai bien hâte de le découvrir !
bonne semaine Michèle xxx

michelebeckstudio 20/10/2012 11:50



Merci ma belle !!! j'espère que tu auras l'occasion de le lire, car il en vaut vraiment le coup !!


gros bisouuuuuuus



Lux Oxa 18/10/2012 19:24

Wow tu m'intrigues beaucoup avec cette lecture. Je n'avais pas encore entendu parlé de ce livre mais là... +1 dans ma wish-list ! :D

michelebeckstudio 20/10/2012 11:51



^^ j'espère que tu auras l'occasion de le lire !! c'est un superbe livre !


bon samedi !