Sublime de Christina Lauren

Publié le par michelebeckstudio

http://img.livraddict.com/covers/136/136505/couv1512215.jpg

Résumé :

Dès l’instant où Lucy aperçoit Colin, elle sait ce qu’elle représente pour lui. Lorsqu’ils se croisent, les deux adolescents se reconnaissent. Mais leur amour n’est pas un amour ordinaire. Colin, qui a déjà séduit la moitié des jeunes filles du pensionnat Saint Osanna, se rend compte très vite que la jeune fille n’est pas comme les autres. Evanescente, fragile, elle disparaît parfois, tout le monde ne la voit pas comme lui. Qui est elle vraiment ?

« Je donnerais n’importe quoi pour ces moments volés ensemble ».

Seul rescapé de sa famille, après la mort de sa sœur et de ses parents, Colin prend des risques insensés avec sa propre vie, se met en danger, comme s’il ne parvenait à être physiquement avec Lucy que lorsqu’il se trouve lui-même, à la frontière de sa propre mort. Devenu drogué à l’adrénaline, il pousse si loin les limites de la témérité, que Lucy en vient à se demander si, à défaut d’être l’ange gardien qu’elle est censée être pour lui, elle ne serait pas en train de contribuer à sa perte.

Genre : Jeunesse Fantastique

Éditeur : Hugo romans
Sortie le : 30 octobre 2014

  Prix : 15.50 € (Sublime)

Pages : 395

Ma note :

 

3.5%2F5

 

Mon avis :

 

On peut dire que la couverture fait honneur au titre du livre, elle est sublime, et après l'avoir lu, je peux vous dire qu'elle retranscrit à la perfection l'histoire et nos deux personnages principaux.

 

Dès les premières pages, on est happé dans les toiles de cette histoire, à l'ambiance particulière. Le froid, un lac gelé hanté, une école avec des histoires de fantômes, la mort, les revenants... tout est réuni pour créer une atmosphère qui fait peur. Une atmosphère qui nous pèse, qui nous tourmente et qui laisse supposer quelque chose de tragique. On sent que la mort rôde tout près, et qu'elle ne repartira pas les mains vides.

 

Le style est simple et efficace, nous entraînant avec facilité dans les pensées de Lucy, puis dans celles de Colin, si bien qu'avec l'ambiance qui se dégage du récit, on tourne rapidement les pages, sans s'en rendre compte. C'est facile à lire et même si on devine l'issue de cette histoire, on ne peut que continuer à lire tant on est pris par l'intrigue, enfermé dans cette spirale infernale et destructrice aux côtés de Colin.

 

Et puis, dans cette sombre histoire, il y a une histoire d'amour. Une histoire d'amour forte mais avec un côté un peu malsain.

Lucy n'est pas comme les autres, et très vite, on devine son état. Elle ressent une attirance pour Colin dès qu'elle le voit, une attirance qui est réciproque. Et on comprend alors très vite, au fil des pages et des événements, vers quoi on se dirige.

 

Cependant, je ne peux pas terminer cette chronique sans évoquer le côté dérangeant du récit. Le thème de la mort est souvent abordé dans la littérature jeunesse, et je ne vois pas ça comme quelque chose de négatif, au contraire, mais j'ai trouvé que le message que nous transmettait ici cette histoire n'était pas correct. Cela m'a fait l'effet d'une propagande (même si le mot est un peu fort) pour la mort, voire le suicide, nous dépeignant une mort colorée et pleine de lumière, un monde où tout est mieux, plus vif, plus fort, plus intense... un monde meilleur... On ne se bat pas pour la vie, car la mort est mieux...

En fermant ce livre, j'ai ressenti un malaise, pas à cause du côté morbide, je veux dire, j'en ai lu des livres morbides, ce n'est pas le soucis, mais cet ouvrage est publié en Young adult, donc pour un public jeune, souvent à un âge où on pense le plus au suicide, à la mort et où on est impressionnable. Et cette tentation que peut susciter cette histoire est dérangeante.

Alors oui, ce n'est qu'une histoire, mais voilà mon ressenti.



En bref, une histoire sombre et qui a su me captiver, malgré le message véhiculé que j'ai trouvé dérangeant.

 



Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe 23/12/2015 17:16

Bonjour,

Je viens d'achever un roman fantastique (Innerlands - L'éveil) qui s'apparente à un univers aussi étrange que celui de la trilogie divergente, Hunger Games ou encore Labyrinthe.
Fantastique sans être irréel.
Je serais heureux de vous inviter à faire un tour sur mon blog "http://innerlands.over-blog.com/".
Vous pourrez y découvrir le synoptique du livre 1, ainsi que le prologue. Vos commentaires seront bien sûr les bien venus.
à bientôt peut-être.

cyru 07/11/2014 18:48

je comprends, mais je pense qu'il ne faut pas voir cela comme un suicide car cela me gêne aussi, mais plutôt comme une évidence, quoique l'on fasse, si l'on doit mourir, inutile de se rendre
ailleurs, elle nous trouvera.