Trois de Sarah Lotz

Publié le par michelebeckstudio

http://img.livraddict.com/covers/125/125642/couv58256049.jpg

Résumé :

Jeudi noir sur la planète. Ce jour-là, quatre avions de ligne s'écrasent aux quatre coins du globe. Troublante coïncidence, d'autant que sur trois des quatre sites de la catastrophe, les secouristes découvrent un rescapé. Chaque fois, il s'agit d'un enfant et chaque fois, sa survie tient du miracle.
La presse internationale s'empare de l'événement, il n'est bientôt plus question que des « Trois » et les spéculations à leur sujet vont bon train. Certains fanatiques religieux voient même en eux l'incarnation des cavaliers de l'Apocalypse, à ce détail près qu'ils devraient être quatre... Y aurait-il un quatrième survivant ?
Dans le même temps, les familles qui ont recueilli les enfants sont confrontées à des événements étranges. Alors qui sont au juste ces enfants ? Et que veulent-ils ?
Un thriller glaçant mené de main de maître par une jeune auteure virtuose.

Genre : Thriller

Éditeur : Editions Fleuve Noir
Sortie le : 22 mai 2014
Prix : 19.90 € (Trois)

Pages : 528

Ma note :

5%2F5

Mon avis :

 

Je tiens à remercier le forum Mort-Sure ainsi que les éditions Fleuve Noir pour leur confiance dans ce partenariat. Tout me plaisait dans ce livre, la couverture, le résumé... et je peux vous dire que l'intérieur est à la hauteur ! J'ai adoré cette lecture !

 

J'avoue avoir été un peu inquiète avant de le lire car je suis tombée par hasard sur 2 chroniques (alors que j'évite habituellement de lire les chroniques des livres que je vais lire) dans lesquelles il y avait plus de négatif que de positif.

 

Ce fut l'effet inverse pour moi. J'ai tout aimé dans ce roman !

 

Dès les premières lignes, j'ai été happée par l'histoire pour n'en ressortir qu'à la toute dernière, et si beaucoup ont été dérangé par le style narratif (raconté à la manière d'un reportage et d'un recueil de plusieurs témoignages), ce ne fut pas mon cas. J'ai trouvé au contraire que cela apportait une touche de réalisme assez déroutante et du coup, angoissante.

Très vite, j'ai été passionnée par ce récit. J'avais l'impression de suivre un documentaire sur des faits arrivés pour de vrai, d'être au cœur de l'enquête. C'était fascinant.

 

Ce jour-là, quatre crashs d'avions se passent presque simultanément dans le monde. Et à chaque fois, il n'y a qu'un seul survivant, un enfant, sauf dans un, où c'est tellement le chaos qu'il est impossible de s'y retrouver.

Suite à ces crashs, des événements troublants ont eu lieux, donnant suite à d'autres événements tragiques.

Elspeth est écrivain, et elle va mener l'enquête pour écrire un livre choc sur ces événements. Elle va rencontrer des personnes qui se sont retrouvées au cœur de l'action, comme les infirmiers arrivés en premier sur les lieux, l'homme qui a retrouvé l'un des survivants, les familles, etc.

Ainsi, elle nous donne les éléments, tels qu'elle les a recueillis, et nous laisse nous faire notre propre opinion. C'est un vrai reportage journalistique.

C'est ce qui m'a le plus plu dans ce livre, le côté reportage qui est bien exploité. Ainsi, la moindre petite chose troublante devient angoissante à souhait. Il m'est arrivé de ne pas le lire le soir, de peur d'avoir peur, car il y a des passages poignants de frayeur !


Côté personnages, du fait du style du roman, il y en a beaucoup, dont certains bien sûr qui reviennent plus souvent que d'autres. Mais on s'y retrouve bien, et on s'attache même à certains. On craint pour leur vie, leur santé et on tourne rapidement les pages pour arriver au bout de ce roman inhabituel et savoir ce qu'il va leur arriver.


Il n'y a pas de temps morts, l’intrigue est bien menée et parvient à nous maintenir en alerte du début à la fin. On nous dévoile certains éléments un peu en avance parfois, ce qui rajoute de la tension dans notre lecture. On attend fébrilement que ça arrive, et on angoisse vraiment.

Apparemment on parle beaucoup de la fin. C'est une fin à l'image du roman, inhabituelle et déroutante, qui donne à réfléchir (le but finalement dans le style journalistique), et oui, encore une fois, angoissante. Je crois que c'est le mot à retenir pour ce roman : angoissant.

Mais il y a d'autres choses à retenir, comme le pouvoir des réseaux sociaux sur le monde, à quelle vitesse les choses peuvent dégénérer et prendre une tournure tragique, et surtout, quel pouvoir peuvent avoir de simples mots.

Je vous laisse découvrir tout cela par vous-même, c'est un livre qui vaut la peine d'être lu et que je n'oublierai pas de sitôt, il restera dans mes lectures les plus passionnantes et originales.



En bref, une histoire racontée comme un reportage, on est au cœur des événements, si près des protagonistes que ça en devient angoissant. Une lecture hors norme et inoubliable que je vous conseille sans hésiter.

 



Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Commenter cet article

Froggy80 25/08/2014 06:53

Jusqu'à maintenant, je dois dire que j'ai adoré tout mes romans que j'ai lu de Fleuve Noir/Territoires/PKJ ... Et celui-ci fait impérativement partie de ma wishlist urgente !!!! J'espère avoir la
chance de le lire bientôt !

orbe 24/08/2014 21:12

Bonne idée de lecture ! Merci....