Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tatouage - Le feuilleton en avant-première éditions BLACKMOON

Publié le par michelebeckstudio

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51wn-d3QOPL._SS500_.jpg

 

Résumé :

"Certains tatouages sont magiques. Ils gravent en vous l'âme soeur... ou l'éloignent à jamais." Quand Alex entre pour la première fois chez Jana, dont il est fou amoureux depuis longtemps, un monde nouveau s’ouvre à lui. Pour subvenir à leurs besoins, Jana et son frère David font commerce de tatouages magiques, une manière rituelle de révéler les gens à eux-mêmes. David dessine à Alex un tatouage qui le lie à Jana à jamais, mais leur interdit tout contact physique : une terrible douleur fait s’évanouir Alex chaque fois qu’il la touche. Peu à peu, Alex va découvrir qu’il est lui-même doté d’un pouvoir et qu’il est en fait un medus. Ces magiciens inquiétants, qui ont longtemps vécu parmi les humains, se livrent à une perpétuelle lutte entre clans. Mais ils savent désormais qu’il est nécessaire de s’unir contre leur plus terrible adversaire, le Gardien Ultime, déterminé à tous les anéantir…

 


Découvrez en avant première la première partie de Tatouages, qui sortira le 9 avril prochain, en format numérique et gratuitement !


Vous pouvez télécharger cette première partie sur Numilog, Amazon, La Fnac, Kobo ou encore sur itunes dans l’ibookstore d’Apple !


La semaine prochaine, retrouvez  la seconde partie du roman en téléchargement !

Vous voulez être avertis de la parution de l’épisode 2 ? Suivez ce lien  et inscrivez-vous à la newsletter spéciale !

 

Bonne lecture les amis !

 

Michou

 

Publié dans SORTIES BLACKMOON

Partager cet article

Repost 0

Dublin Street, tome 1 de Samantha Young

Publié le par michelebeckstudio

http://img.livraddict.com/covers/103/103854/couv15604490.jpg

 

Résumé :

Quand Jocelyn Butler pénètre dans le magnifique appartement de Dublin Street, elle croit vivre un rêve. Un cadre somptueux, une quartier agréable d’Édimbourg, et une future colocataire des plus adorables. Ellie Carmichael est certes un peu trop enjouée et curieuse pour le caractère secret de Jocelyn, pour qui se lier d'amitié avec autrui a toujours été une épreuve, mais elle lui est aussitôt sympathique. Son frère, en revanche... Beau comme un dieu, mais aussi arrogant que déstabilisant, Braden Carmichael fait voler en éclat son fragile équilibre. Car en plaquant tout pour venir s'installer en Écosse, la jeune femme espérait laisser derrière elle son passé tragique. Or la passion qui la lie bientôt au ténébreux Braden fait ressurgir ses peurs les plus profondes, et les exorcise...

Genre : Romance

Éditeur : Editions J'ai lu
Sortie le : 5 juillet 2013
Prix : 13.00 € (lien Amazon)

Pages : 412

Ma note :

5%2F5

Mon avis :

 

J'ai adoré !

Franchement, en commençant ma lecture, j'avais une forte réticence car mes dernières lectures dans ce genre m'avaient refroidie. Ce fut donc une belle surprise !

J'ai de suite accroché aux personnages, de suite été emportée dans cette histoire, au point que j'avais du mal à poser mon livre pour faire autre chose.

 

Ça fait du bien de lire enfin une romance du genre sans souffler toutes les deux secondes, ou alors pas pour les mêmes raisons ^^ Oubliés les beautiful bastards et compagnie, ici, c'est une vraie romance, avec une intrigue qui tient la route, qui nous emporte dans un flot d'émotions qui nous submerge tel un ras de marée.

Le style est efficace, bien écrit (yesss enfin !) et nous transporte dans cette belle histoire d'amour.

Certes, l'histoire en elle-même est assez simple, et sans grandes surprises, mais les personnages sont tellement attachants, ont une telle profondeur, qu'on s'en fout. On est à fond dans leur relation qui nous offre des moments de lecture palpitants et vibrants.

Les dialogues sont souvent drôles et émouvants, avec pas mal de réparties bien trouvées de la part de l'héroïne, bref tout ce qu'on aime. J'ai beaucoup souri, souvent été attendrie, et parfois eu la larme à l’œil.

J'ai adoré Joss et son caractère fort malgré son douloureux passé. Et elle va si bien avec Braden. Même si ce dernier a une forte influence sur elle, Joss garde le contrôle, ne se laisse pas faire, et j'ai vraiment apprécié ça.

Les scènes érotiques ne sont pas vulgaires, au contraire, ça passe bien et surtout, il n'y en a pas toutes les pages, elles ne sont pas là pour dire d'être là...

 

Je n'ai pas de choses négatives à dire, car j'ai tout adoré ! J'ai refermé ce livre avec un pincement au cœur car je ne voulais pas les quitter.



En bref, un coup de cœur pour cette romance !

 

Merci à Froggy pour son challenge, sans quoi je n'aurais probablement pas retenté ce genre de lecture et merci aux copines sur Facebook pour leurs précieux conseils !

 

 



http://frogzine.weebly.com/uploads/9/7/9/6/9796117/3302366.png?367

 

http://frogzine.weebly.com/uploads/9/7/9/6/9796117/6116224_orig.png?699


Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Debout les vieux ! de Ondine Khayat

Publié le par michelebeckstudio

http://img.livraddict.com/covers/119/119553/couv14253446.jpg

 

Résumé :

Léonce a beau avoir 72 ans, être mise à la retraite du jour au lendemain lui reste en travers de la gorge. Et puis que va-t-elle faire de ses journées, de sa solitude, des souvenirs – douloureux – qui remontent à la surface ? Soudain, elle se sent vieille, et inutile… ce qui n’arrange en rien son mauvais caractère. Qu’à cela ne tienne, ses voisins de la Résidence des Mouettes décident de la sortir de ce début de dépression. Régis le concierge qui veut changer le monde, Mimosa la fleuriste généreuse, Mama Rose l’âme du quartier, Arsène le bel architecte, Mireille la sexygénaire, Chicano l’ex-plombier, et enfin Slimane, Valentine et Amidon, tout juste entrés dans l’adolescence… Tous vont s’ingénier à lui réinsuffler le goût de vivre. Et ça marche ! Bienfait des différences, rapprochement des générations, miracles de la solidarité, le tout assaisonné d’un petit grain de fantaisie, rien de tel pour oublier le poids des ans et redécouvrir les joies de l’existence. Au bonheur des vieux est un roman aussi réjouissant que thérapeutique !

Genre : Contemporaine

Éditeur : Editions Michel Lafon
Sortie le : 6 mars 2014
Prix : 16.95 € (lien Amazon)

Pages : 285

Ma note :

4%2F5

Mon avis :

 

J'ai passé un agréable moment en compagnie des habitants de la Résidence des Mouettes. J'ai souri, j'ai été émue, j'ai été triste et j'ai ri ! Que d'émotions et de partage dans ce récit...

 

Léonce se retrouve du jour au lendemain, sans prévenir, à la retraite. Ce travail, c'était toute sa vie. Il lui permettait de garder la tête hors de l'eau psychologiquement, et l'occupait assez pour l'éviter de trop penser.

Car c'est bien là le vrai problème : maintenant que Léonce a ses journées de libres, qu'est-ce qui peut l'empêcher de penser à ce qu'est sa vie, à regarder enfin en face ses vrais et profonds tourments, à enfin voir la personne qu'elle est devenue, et cela, sans se détester ?

Léonce se retrouve ainsi dans un tourbillons d'émotions qu'elle ne peut pas gérer, et la seule manière qu'elle a trouvé pour ne pas sombrer, c'est la colère et l'amertume.

Mais les habitants de la Résidence des Mouettes ne sont pas dupes, ils savent que derrière ses remarques cinglantes se cache une grande détresse.

 

J'ai de suite aimé ce personnage, Léonce. Elle m'aura faire rire plus d'une fois, avec ses répliques bien placées et si drôles ! C'est sûr, notre Léonce ne manque pas d'humour !

J'ai également partagé son indignation quand elle se retrouve à la retraite, j'ai partagé sa souffrance, son amertume et ses regrets. Elle s'enferme peu à peu dans ce rôle qu'elle joue à merveille, celui de la râleuse, qui n'ai jamais contente et qui repousse tout le monde. Une énorme lassitude s’empare d'elle, une fatigue permanente, un mal-être qui ne la quitte plus. Elle est du coup persuadée que c'est la fin, forcément, pour se sentir comme ça, elle ne peut être que gravement malade. Mais le docteur ne trouve rien, et pour cause, son mal-être est dans sa tête. Et ça, contrairement au docteur qui s'y prend très mal, les habitants l'ont une fois de plus bien compris.

 

Contrairement à Léonce, il ne m'a pas fallu longtemps pour succomber aux charmes de cette petite résidence et de ses habitants. Que ce soit Régis et sa dévotion aux autres, Mimosa et cette gentillesse sans pareil, ou encore Chicanos et son franc parlé, Mireille la délurée et fière de l'être, et Mama Rose, qui soigne et réconforte par sa fabuleuse cuisine...

De nombreux personnages qu'on aime à suivre, à découvrir. Certains ont eu la vie plus difficile que d'autres, mais tous sont à leur manière généreux et touchants. Ils sont là les uns pour les autres, peu importe les problèmes qu'ils rencontrent.

 

Le style de l'auteur est simple mais terriblement efficace. On ressent les choses, que ce soit la douleur de Léonce, l'imagination du petit Slimane (personnage principal du roman "Le monde sans adulte")  et l'envie de rendre le monde meilleur de Régis. Les mots nous transportent, nous émeuvent, nous font voyager et font échos en nous. Je pouvais presque sentir la délicieuse cuisine de Mama Rose me titiller les narines au travers des lignes...

 

Ça fait du bien de lire des romans comme ça, on en ressort le cœur gonflé en se disant que peut-être l'humanité n'est pas perdue. On a envie d'y croire, on a envie nous aussi de cette solidarité.

 

En bref, des mots touchants, des histoires de vie fictives avec un goût de réalité qui nous transportent dans cette petite Résidence des Mouettes et qui nous donne envie d'y rester. À découvrir !

 


Merci aux éditions Michel Lafon :)


Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Version Beta, tome 1 de Rachel Cohn

Publié le par michelebeckstudio

http://img.livraddict.com/covers/88/88252/couv30114111.jpg

 

Résumé :

Elle est l'absolue perfection.
Son seul défaut sera la passion.

Née à seize ans, Elysia a été créée en laboratoire. Elle est une version BETA, un sublime modèle expérimental de clone adolescent, une parfaite coquille vide sans âme.
La mission d Elysia : servir les habitants de Demesne, une île paradisiaque réservée aux plus grandes fortunes de la planète. Les paysages enchanteurs y ont été entièrement façonnés pour atteindre la perfection tropicale. L'air même y agit tel un euphorisant, contre lequel seuls les serviteurs de l'île sont immunisés.
Mais lorsqu elle est achetée par un couple, Elysia découvre bientôt que ce petit monde sans contraintes a corrompu les milliardaires. Et quand elle devient objet de désir, elle soupçonne que les versions BETA ne sont pas si parfaites : conçue pour être insensible, Elysia commence en effet à éprouver des émotions violentes. Colère, solitude, terreur... amour.
Si quelqu'un s'aperçoit de son défaut, elle risque pire que la mort : l'oubli de sa passion naissante pour un jeune officier...

Genre : Jeunesse Science-Fiction

Éditeur : Collection R Robert laffont
Sortie le : 29 novembre 2012
Prix : 18.50 €

Pages : 432

Ma note :

3%2F5

Mon avis :

 

J'ai lu quelques titres de la Collection R, et je n'ai jamais été déçue, au contraire, j'ai même eu quelques coups de cœur parmi ces lectures, mais je dois dire que ça n'a absolument pas été le cas ici. Je crois que j'attendais trop de cette lecture et du coup la déception est là.

 

Bizarrement j'ai trouvé que c'était court, alors que le récit souffre de longueurs. Il ne se passe pas grand chose tout le long, je me suis parfois ennuyée. Mais en découvrant le monde dans lequel Elysia arrive, on sent que quelque chose cloche, que la perfection de ce monde cache des choses horribles, et c'est ce qui permet de continuer la lecture, et d'avancer.

Au début, j'aimais bien l'héroïne, je souriais de ses remarques naïves et je trouvais son innocence touchante. Mais je n'ai pas aimé la direction que le personnage à pris, et très vite je l'ai trouvé exaspérante et antipathique.

 

Quand on lit le résumé, on s'attend à une belle histoire d'amour, quelque chose de dangereux et d'intense. Quelle blague ! C'était plat et niais et encore une fois, le personnage d'Elysia gâche le peu qu'il y avait d'intéressant et surtout, la fameuse histoire d'amour n'est pas très existante et passe vite à la trappe...

 

Cependant, la fin me donne envie de lire la suite, alors que tout le long du récit je me disais que jamais je ne la lirai ! En effet, la fin et l'apparition d'un personnage totalement inattendue relève le tout. J'ai envie de lire la suite rien que pour ce nouveau personnage et la confrontation, mais ce ne sera clairement pas dans mes priorités.

Je ne savais pas quoi mettre comme note, j'étais assez partagée, mais je ne peux pas nier que ce fut une lecture parfois sympathique, bien que souvent exaspérante, dans un univers mal maîtrisé mais intéressant.

J’attends du coup encore plus de la suite.

 

J'ai lu ce livre dans le cadre de la LC organisée sur Livraddict, retrouvez les avis de mes copines de lectures ici :)

 



http://i58.servimg.com/u/f58/11/15/04/23/et-le-11.png

Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Deux secondes de trop de Rachel Joyce

Publié le par michelebeckstudio

http://img.livraddict.com/covers/119/119230/couv11138864.jpg

Résumé :

En 1972, deux secondes furent ajoutées au temps pour compenser le mouvement de rotation de la terre. Deux secondes. Cela semble insignifiant. Mais pas pour le jeune Byron Hemming fasciné par ce phénomène. Il scrute en vain le cadran de sa montre, en attente de ce moment magique où les aiguilles reculeront de deux secondes. Alors que sa mère le conduit à l'école, il croit que ce moment arrive enfin, le crie à sa mère. Et c'est l'accident... aux innombrables conséquences. Intimement persuadés que les deux secondes supplémentaires sont responsables de ce jour funeste qui a changé sa vie, Byron et James, son meilleur ami, enquêtent pour découvrir ce qui s'est véritablement produit. Mais cette enquête risque de bouleverser encore plus leur destin... Des personnages attachants, un grand sens de l'observation, des situations poignantes... Un roman tendre et fascinant où l’obsession d’un enfant peut faire voler en éclats le miroir parfait dans lequel une famille aimait à se contempler. Avec cette plongée bouleversante dans une famille de la bourgeoisie anglaise, Rachel Joyce confirme son immense talent de romancière.

Genre : Contemporaine

Éditeur : XO Editions
Sortie le : 20 février 2014
Prix : 19.90 €

Pages : 369

Ma note :

3%2C5%2F5

Mon avis :

 

J'ai passé un bon moment de lecture. J'ai aimé suivre Byron, ce garçon si sensible qu'une information comme les deux secondes ajoutées vont le bouleverser au point de changer radicalement sa vie.

J'ai également aimé suivre Jim, cet homme détruit par la vie et la culpabilité, cet homme qui ne semble pas si étranger que ça à ces fameuses 2 secondes.

 

Comment 2 petites insignifiantes secondes peuvent-elles être le déclencheur d'événements qui vont ravager une famille ?

 

Nous suivons deux histoires en parallèle. La première, celle de Byron, nous plonge dans la bourgeoisie anglaise des années 70. Nous rencontrons sa famille, isolée dans les landes par un père tyrannique. Diana, sa mère, subit cette vie, mais sauve les apparences, et apparait pour ses enfants comme la mère et épouse parfaite. Fragile et forte à la fois, la vie de Diana va voler en éclats le temps d'un été. Ainsi nous découvrons une toute autre femme, détruite par la culpabilité, une culpabilité qui la ronge lentement, et on sent au fond de nous que cette histoire ne peut aller qu'en s'empirant. L'inévitable gronde, tapi dans un coin sombre, que ce soit dans la forme de ce mari tyrannique, ou de cette nouvelle amie qui ne veut pas que du bien à Diana.

Avec l'aide de son ami James, Byron va tenter de sauver sa mère, de lui redonner cette joie de vivre qu'elle a perdu, comme il dit, à cause de ces 2 secondes.

 

Nous suivons également l'histoire de Jim, qui survit plus qu'il ne vit, de nos jours. On comprend, au fil des pages, que Jim n'est pas étranger aux événements passés lors de cet été 72, dont le point de départ fut ces satanées 2 secondes.

Qui est Jim ? Qu'a-t-il fait pour être interné dans un centre psychiatrique ?

Il essaye de survivre, de garder la tête hors de l'eau, mais ses anciens démons le rattrapent souvent, et il replonge malgré lui, malgré toute la bonne volonté de son entourage.

J'ai une petite préférence pour cette partie de l'histoire, j'ai aimé les personnages que Jim côtoie. Leur côté loufoque et atypique, leur gentillesse, leur sincérité qu'ils osent montrer en dépit des blessures de chacun. Et leur solidarité, si émouvante.

 

J'ai plongé sans mal dans ce récit, que ce soit auprès de Byron ou de Jim, j'ai aimé les suivre. J'ai tremblé pour Diana, devant l'inévitable, je me suis demandée jusqu'où serait capable d'aller son amie, et ce qu'avait fait James pour disparaître de la vie de Byron, je me suis demandée si Jim pourrait construire quelque chose avec Eileen, malgré leur lourd passé et surtout, je me suis demandée quel lien avait Jim avec tout ça, et je peux vous dire que je me suis bien plantée ! Je ne l'avais pas vu venir celle-là !

 

En bref, une bonne lecture que je vous conseille sans hésiter et qui m'a donné envie de lire l'autre titre de l'auteur, La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry, qui est sorti en poche il y a peu de temps :)


Merci à Babélio pour leur confiance sans cesse renouvelée, ainsi qu'aux éditions XO !

 

 

 

 

Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Sortie HUGO ET COMPAGNIE : Indécise de S.C. Stephens

Publié le par michelebeckstudio

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51Kt%2BGwsJAL._.jpg

Sortie le 3 avril 2014

Chez Hugo et Compagnie

nombre de pages : --

17.00

 

Depuis près de deux ans, Kiera a une relation amoureuse paisible avec Denny, petit ami attentionné, tendre et dévouée. Une vie de couple parfaite s’annonce. Mais rien n’est jamais si simple en amour… Lorsque Denny obtient le job de ses rêves, Kiera le suit à l’autre bout du pays et poursuit ses études. Ils font alors une collocation avec Kellan, chanteur de rock et incorrigible tombeur. Kiera, serveuse dans ce même bar, est troublée par ses regards appuyés, au point que son gentil petit ami lui semble bien fade. Ce dernier, garçon studieux et courageux, ne manque pourtant pas de qualités. Quand Denny annonce qu’il doit partir deux mois pour son travail, c’est Kellan qui console Kiera. En ami… Une amitié qui aide la jeune femme à supporter la solitude. Mais en une nuit, tout va basculer et aucun des trois n’en sortira indemne.

Entre amour, amitié et passion, 500 pages d’hésitations qui portent Kiera d’un homme à l’autre : ici la stabilité, là au danger.

 


Commander sur Amazon : Indécise 

 

******************

Partager cet article

Repost 0

Sortie HUGO ET COMPAGNIE : Unbreak me, Tome 1 de Lexi Ryan

Publié le par michelebeckstudio

http://ecx.images-amazon.com/images/I/4103bAH%2BJlL._.jpg

 

Sortie le 6 mars 2014

Chez Hugo et Compagnie

nombre de pages : --

17.00

 

Maggie n’a que vingt et un ans. Objet de déception pour sa famille si parfaite, elle annule le mariage qui devait l’unir à William Bailey le seul homme qui croyait que son cas n’était pas désespéré. Un an plus tard il s’apprête à épouser sa sœur. À moins que Maggie ne lui demande d’y renoncer... Toujours séduite par le mari de sa sœur, elle rencontre Asher Logan, star du rock et homme brisé, qui l’attire irrésistiblement, un des rares à percevoir ses fêlures sous son masque. Asher la pousse à cesser de faire semblant. Mais, entrer dans cette spirale amoureuse avec Asher, conduirait Maggie à lui révéler ses secrets les plus vils et à lui pardonner les siens. Avec le poids que son passé fait peser sur ses épaules, va-t-elle choisir l’homme qui la soutient ou l’homme qui l’autorise à lâcher prise ?

 


Commander sur Amazon : Unbreak me, Tome 1 : 

 

******************

Partager cet article

Repost 0

Sortie La Martinière Jeunesse : The Vincent boys Un garçon de trop d'Abby Glines

Publié le par michelebeckstudio

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51tIQyb1Y8L._.jpg

 

Sortie le 3 avril 2014

Chez De La Martinière Jeunesse

nombre de pages : 288

13.90


 

Entre le garçon idéal et le très séduisant bad boy, le coeur d’Ashton balance.
Quand ils étaient enfants, Beau, son cousin Sawyer et Ashton formaient un trio inséparable. Mais les choses ont changé. Sawyer est devenu un garçon parfait et Beau un bad boy peu fréquentable. Ashton s’est mise à sortir avec Sawyer et a alors perdu de vue Beau.
Pourtant, au cours d’un été, alors que Sawyer est en vacances avec ses parents, Ashton et Beau se retrouvent, se redécouvrent et leurs certitudes vacillent. Ashton a-t-elle pris la bonne décision en choisissant celui qui fait l’admiration de tous ? Est-elle vraiment heureuse à ses côtés ? Beau, lui, ne veut surtout pas trahir son cousin qu’il admire.
Le retour de Sawyer les ramènera un temps sur le droit chemin... Mais combien de temps l’illusion durera-t-elle ?


Une romance sur la difficulté d’assumer ses sentiments face au poids des conventions.

 


Commander sur Amazon : The Vincent boys 

 

******************

Partager cet article

Repost 0

Sortie Albin Michel Collection Wiz : Touch Tome 1 de Jus Accardo

Publié le par michelebeckstudio

http://ecx.images-amazon.com/images/I/517QTUFuraL._.jpg

 

Sortie le 26 février 2014

Chez Albin Michel Collection WIZ

nombre de pages : 380

14.90


 

Deznee, 17 ans, vit seule avec son père, depuis la mort de sa mère. Un soir, elle tombe sur un garçon étrange, au détour d’une de ses balades nocturnes. Kale se révèle plus bizarre qu’elle ne le pensait. Il évite tout contact avec Deznee, comme s’il craignait de la réduire en poussière au moindre frôlement… Lorsque le père de Deznee se retrouve nez-à-nez avec Kale et qu’il dégaine une arme, Deznee décide de fuir. Elle apprend que son père est à la tête de la compagnie Denazen, qui recrute des ados aux pouvoirs extraordinaires pour s’en servir comme armes. Et Deznee a un secret, un talent, dont elle n’a jamais parlé à personne. Et si elle faisait partie du plan de son père… ?

 

Touch nous embarque ! De l’action, du suspense, du romantisme, des personnages charismatiques et des dialogues efficaces : sans doute l’un des meilleurs romans ados de l’année. RT Book Reviews

 

De l’action de la première page à la toute dernière phrase ! Coffee Time Romance

 

Jus Accardo est née à New York et vit aujourd’hui au milieu de nulle part, où elle écrit. Touch, son premier roman, est le premier tome d’une trilogie.

 


Commander sur Amazon : Touch : Tome 1 

 

******************

Partager cet article

Repost 0

Unbroken de Melody Grace

Publié le par michelebeckstudio

http://img.livraddict.com/covers/116/116741/couv51023135.jpg

 

Résumé :

Juliet est tombée folle amoureuse d'Emerson l'été de ses 18 ans dans la maison appartenant à ses parents en bord de mer. Après une relation passionnelle, le beau ténébreux la laisse tomber subitement. Quatre ans plus tard, Juliet a poursuivi ses études, surmonté tant bien que mal cet abandon et construit une relation équilibrée avec un garçon très bien, gentil et attentionné. Ses relations avec sa famille ne sont pas au beau fixe depuis qu'elle a perdu sa mère, autre cicatrice encore ouverte, mais elle refuse d'y penser et s'est forgé une carapace protectrice en se murant dans l'oubli et en avalant cachet sur cachet. Quand son père veut vendre la maison de la plage, Juliet y retourne trier ses affaires et, comme elle le craignait, croise Emerson qui habite toujours là. Un simple regard et toute la passion ressurgit subitement. Sincère ou manipulateur, Emerson va tout faire pour récupérer la jeune fille, aux prises avec un dilemme déchirant : choisir entre les deux garçons…

Genre : Romance

Éditeur : Editions PRISMA
Sortie le : 6 février 2014
Prix : 16.95 €

Pages : 285

Ma note :

4%2F5

Mon avis :

 

J'ai plongé rapidement dans cette histoire d'amour passionnante du début à la fin !

 

Le style de l'auteur nous emporte dans un tourbillon d'émotions, on ressent tellement ce que Juliet vit, ses peurs, ses doutes, ses angoisses, mais surtout son amour pour Emerson, sa passion pour cet homme qui l'a ravagé comme un ouragan ravage une maison, son attirance qu'elle ne contrôle pas. Cette intensité qu'on ressent lors de la lecture nous incite à tourner plus vite encore les pages, et on ressort de ce tourbillon de sens qu'à la toute dernière page.

 

Juliet est un personnage attachant. Même si elle n'est pas parfaite, elle a ses faiblesses, des contradictions parfois dans sa manière d'agir, on s'identifie facilement à elle, et en découvrant ses peurs, son passé douloureux, on comprend aisément comment elle en est arrivée là, et ce qui la pousse à agir comme ça.

Elle pensait avoir tourné la page, avoir laissé derrière elle une partie de sa vie bien trop douloureuse. Mais c'était sans compter Emerson. Et face à lui, elle perd tous ses moyens, et j'avoue que nous aussi.


Ce personnage est mystérieux, insaisissable. Il souffle le chaud et le froid, et nous laisse encore plus perdues quand à ses intentions. Pour Juliet, il fut facile de la cerner, de la comprendre mais pour Emerson, c'est une autre histoire. On  ne comprend pas ses contradictions, et on a du mal à discerner ses pensées et ses intentions, et encore moins à savoir pourquoi il agit de la sorte. Il reste une énigme (une énigme bien trop attirante) pour nous jusqu'à la fin, et on ne cesse de se poser des questions, d'imaginer des tas de scénarios.


Et c'est ce qui rend cette lecture si addictive. La relation intense entre lui et Juliet, une relation enivrante et qui nous apparaît parfois impossible sans que l'on sache pourquoi.

 

En bref, un moment de lecture intense, les pages se tournent toutes seules, à cause de cet ouragan qu'est Emerson et de cet amour dans lequel on plonge, nous aussi, à corps perdus. Une lecture rapide, mais efficace, parfaite pour une après-midi détente.



Merci aux éditions Prisma pour leur confiance :)

 



http://i58.servimg.com/u/f58/11/15/04/23/je-sui11.png

 


Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0