Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

The Walking Dead (roman), tome 3 : La Chute du Gouverneur de Robert Kirkman & Jay Bonansinga

Publié le par michelebeckstudio

http://img.livraddict.com/covers/127/127951/couv16749576.jpg

 

Résumé :

Woodbury, petite ville fortifiée qui résiste à l’invasion zombie… Le Gouverneur, son chef autoproclamé, commence à montrer des signes de pure démence, et ses actions plongent les habitants dans les ténèbres et la terreur. Woodbury a succombé à l’enfer. Au milieu de ce cauchemar post-apocalyptique, Rick, Michonne et Glenn, personnages phares de la bande dessinée éponyme, font enfin leur entrée. Les fans de la série The Walking Dead auront la surprise de découvrir ces trois héros sous un jour nouveau.

Genre : Horreur

Éditeur : Le livre de poche
Sortie le : 11 juin 2014

  Prix : 8.10 € (La chute du Gouverneur)

Pages : 288

Ma note :

4%2F5

Mon avis :

 

J'adore l'univers de The Walking Dead, et rien que pour ça, je suis contente d'avoir lu ce 3ème tome.

C'est donc la suite des événements du tome 2. Une suite moins intense et prenante, le tome 1 reste je dois dire le meilleur des 3 ! Mais une bonne suite, qui nous replonge dans cet univers.

Tout y est, l'ambiance, les horreurs, les zombies, les scènes à la limite du supportable, les personnages et leurs questionnements sur la vie, ce qu'ils peuvent en attendre dans pareille situation, et jusqu'où il faut aller pour survivre. C'est un thème récurant dans The Walking Dead et tellement bien exploité ici encore.

Et puis il y a la notion de vengeance. Dans ce monde où on se fait soi-même justice, jusqu'où peut-on aller ? Peut-on être juge et bourreau à la fois ? Faut-il rendre œil pour œil comme on dit ? Si on se laisse aller à ça, ne devient-on pas comme ceux que nous voulons punir, voire pire ?


Je dois reconnaître que j'étais encore plus impatiente de lire ce tome quand j'ai su que 3 personnages que j'adore allaient faire leur apparition. J'ai été un peu déçue en fin de compte, car on ne les voit pas tant que ça, on n'entre pas réellement dans leur tête comme on a pu le faire avec Lilly ou le Gouverneur. Pourtant, Michonne nous offre une scène, longue et dérangeante, difficile à lire. On la comprend, bien sûr, mais on peut difficilement l'excuser... Cette soif de vengeance et sa manière de l'obtenir dérange et met mal à l'aise. Et ajoute de la noirceur à ce personnage déjà sombre, et nous plonge encore plus dans l'horreur de The Walking Dead.

 

Nous retrouvons aussi Lilly, et découvrons comment elle tente de survivre à Woodbury, tiraillée entre sa conscience et son envie de survivre. Elle va se poser des questions sur le Gouverneur, son pire ennemi dans le tome 2, l'homme à abattre, et va commencer à le voir sous un nouveau jour. Peut-être est-ce lui qui a raison, après tout, pour survivre dans ce monde dévasté, peut-être faut-il agir comme le Gouverneur, se salir les mains jusqu'aux coudes, sans hésiter ?

Mais voilà, le Gouverneur va pousser le vice encore plus loin (comme si c'était possible) et on va être témoin de choses bien dégoûtantes et dérangeantes...

Pourtant Lilly va retrouver espoir, et on ne peut s'empêcher d'espérer nous aussi, même si on se dit que ce n'est pas possible, pas dans ce monde-là... Elle va se rapprocher d'un jeune homme, plein de bonnes attentions, mais tellement naïf et fragile, qu'on en vient à secouer la tête en se disant qu'il ne fera pas de vieux os... J'ai hâte de lire la suite pour savoir comment ce tout nouveau couple va s'en sortir et si leurs espoirs vont finir pas s'effondrer comme on s'y attend.



En bref, un 3ème tome un peu en dessous des précédents mais toujours aussi passionnant, et qui nous plonge dans l'univers de The Walking Dead, un univers qui ne cesse de nous étonner par sa noirceur.



Merci aux éditions Le Livre de Poche pour leur confiance !

 

Côté couverture, si j'ai apprécié les couvertures des deux premiers tomes, je suis moins fan de celle-ci. J'aurai de loin préféré celle-ci :

 

http://emeraldcitycomics.com/wp-content/uploads/2013/10/FalloftheGov.jpg

 


 

http://i58.servimg.com/u/f58/11/15/04/23/et-le-11.png


Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Unbreak Me, tome 2 : Si seulement... de Lexi Ryan

Publié le par michelebeckstudio

http://img.livraddict.com/covers/127/127816/couv46550799.jpg

Résumé :

Sept ans après avoir quitté sa ville natale de New Hope, où elle a grandi en rêvant des étoiles et où elle vivait avec sa mère et ses s?urs depuis le divorce de ses parents, Cally Fisher retourne dans sa maison d'enfance, pour aider ses s?urs à se réinstaller, sa mère vient de mourir. À son insu, elle est dès lors confrontée à son propre passé. Par dessus tout, elle redoute d'affronter l'homme dont le regard la renvoie à la jeune fille qu'elle était, aux choses qu'elle a commises, aux secrets qu'elle ne devra sous aucun prétexte révéler... et à l'avenir qu'elle pensait avoir perdu à jamais. Tout serait plus simple si William la détestait. Mais le professeur et artiste qui pensait ne jamais la revoir, sait qu'il est capable de pardonner à celle qui fut son premier amour. Cette fois, il va se battre pour elle. Il la veut. " Jusqu'à l'âge de 16 ans, les rêves étaient mes textes sacrés et le ciel nocturne mon temple étoilé. ". Cally s'est mise à nouveau à chercher les étoiles... oserait-elle un v?u de plus ? Un roman haletant, captivant et rythmé, qui met en scène une héroïne sensuelle, courageuse et bouleversante de vérité et l'homme qu'elle a connu à 16 ans et qu'elle retrouve sept ans plus tard, un artiste et professeur au charme irrésistible auquel il est impossible de ne pas succomber.

Genre : Romance

Éditeur : Editions Hugo Roman
Sortie le : 19 juin 2014
Prix : 15.00 € (Unbreak me 2)

Pages : 312

Ma note :

5%2F5

Mon avis :

 

Quelle lecture intense ! Je crois bien avoir arrêté de respirer plus d'une fois au fil des pages !

Le style de l'auteur y est pour beaucoup, elle a un vrai talent pour nous emporter dans son histoire, nous faire ressentir les choses. Et plus que tout, un vrai talent pour faire monter la pression, que ce soit de la tension sensuelle entre les deux personnages, ou du danger qu'on ressent. Tout s’amplifie au fur et à mesure, on ne peut plus reposer le livre, jusqu'à la dernière page qui nous laisse les larmes aux yeux et le cœur débordant d'amour.

 

J'ai retrouvé avec plaisir William, que nous avions un peu connu dans le premier tome. Cet homme ne recherche qu'une chose dans la vie, fonder une famille, combler ce trou que la perte de sa famille étant enfant a laissé. Malheureusement, il s'y prend souvent mal. Vouloir à tout prix construire quelque chose, de façons précipitées, n'arrange pas les choses et ne soigne pas une âme blessée. Car William a été blessé plus d'une fois dans sa vie, et il va comprendre qu'il ne s'est pas remis de tous ces coups que la vie lui a porté.

Revoir Cally va le replonger dans son passé, et quelque part, l'aider à avancer, à faire le point sur lui. Il sait maintenant ce qu'il veut, et c'est Cally, il ne l'a jamais oublié.

 

Mais Cally est elle aussi une âme blessée, terriblement blessée même.

L'auteur ne nous dévoile pas tout d'un coup à son sujet, on découvre par petits flash-back ce qu'a été sa vie quand elle a quitté William brutalement, à l'âge de 16 ans. On devine très vite qu'elle a été forcé de faire des choses horribles. On ressent sa douleur, et bon sang, on a mal pour elle, vraiment. Du coup, on redoute aussi de continuer notre lecture car on sent l'inévitable approcher et on sait que ça va nous briser le cœur.

J'ai eu plus d'une fois le souffle coupé par les émotions de ces personnages. Ce fut un vrai tourbillon de sensations, de sentiments profonds et vrais. On lit cette histoire avec fébrilité et une sorte de boule au ventre, le cœur palpitant.

 

Du côté des scènes sensuelles, il n'y a rien de vulgaire, pas de gros mots à tout bout de champ, c'est intense et passionné, et bien placé dans l'intrigue (ce n'est pas là pour dire d'avoir mis des scènes de cul...)



En bref, l'histoire de William et Cally est prenante et intense. Le sombre passé de Cally apporte énormément d'émotion et rend le récit encore plus addictif !

 

Merci aux éditions Hugo roman pour leur confiance !

 



Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Jeux dangereux, tome 1 : Le défi de Emma Hart

Publié le par michelebeckstudio

http://img.livraddict.com/covers/130/130163/couv66069253.jpg

Résumé :

Maddie a un mois pour séduire Braden, le faire tomber amoureux d’elle, coucher avec lui et le jeter comme une vieille chaussette, comme lui le fait avec toutes ses conquêtes. Braden a un mois pour séduire Maddie et la faire tomber amoureuse de lui pour l’attirer dans son lit. Chacun décide de relever le défi lancé par ses amis. Les jeux de la séduction et du désir sont ouverts, attention à ne pas se brûler...

Genre : Jeunesse 

Éditeur : Blackmoon Romance
Prix : 15.90 € (Le défi)

Pages : 320

Ma note :

4%2F5

Mon avis :

 

Ce fut une lecture vraiment sympa, sans prise de tête, légère et sensuelle à souhait :)

 

Ce roman se lit rapidement, sans difficultés. Bien que ce soit un Blackmoon, attention, il n'est pas destiné aux plus jeunes, loin de là. Il y a des scènes très sensuelles, et le langage employé par les personnages est parfois assez cru.

 

Nous voilà plongé dans un jeu de séduction entre deux jeunes étudiants. Le premier, Braden, est un coureur de jupon qui utilise les filles comme des objets uniquement là pour son propre plaisir. La seconde, Maddie, est la jolie fille inaccessible que tous les mecs du campus rêvent de mettre dans leur lit. Elle déteste tout ce que représente Braden, elle le déteste presque au point qu'il la dégoûte, aussi, quand ses amies la mettent au défi de séduire Braden puis de le larguer, elle voit là une bonne façon de venger toutes ces femmes dont il se sert et de lui donner une bonne leçon. Mais ce qu'elle ignore, c'est que de son côté, Braden a été mis lui aussi au défi de la séduire pour la mettre dans son lit.

 

Nous assistons à toute une série de situations où Braden fait semblant de s'intéresser à elle, et où Maddie fait semblant de succomber à son charme. J'ai plus d'une fois souri devant leur cafouillage, devant leurs hésitations et été émue devant leur première prise de conscience.

Inévitablement, ils vont tous les deux se faire prendre à leur propre piège et succomber réellement.

 

Bien que ce fut une lecture vraiment agréable, une histoire plaisante à suivre, je regrette un peu le côté prévisible. L'intrigue n'est pas vraiment étonnante, on a un sentiment de déjà vu. Mais finalement, on se laisse nous aussi prendre au jeu et on enchaîne les pages, car même si on devine la suite, on meurt d'envie de la connaître !

 

Ce fut une lecture sensuelle et sans prise de tête comme je le disais, et j'ai aimé ce côté léger justement. Ce sont des étudiants presque normaux, avec une ou deux petites parts d'ombre mais ça reste simple, et dans le bon sens du terme. Pas de torture de méninge.

Ce que je regrette un peu plus par contre, c'est le côté parfois vulgaire avec certains mots en b... ou q... à répétition... dommage...

 

En bref, c'est une nouvelle collection sensuelle à souhait que nous offre Blackmoon, mais à ne pas mettre entre toutes les mains ! On suit avec plaisir Braden et Maddie, se régalant de les voir se débattre avec leurs sentiments, et se réjouissant de les imaginer finir ensemble. La suite portera sur un autre couple du petit groupe d'étudiant, Megan et Aston, et je sens que là aussi ça risque d'être chaud bouillant, vivement !!



Merci aux éditions Blackmoon pour leur confiance :)

 


Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 2 : Hollow City de Ransom Riggs

Publié le par michelebeckstudio

http://img.livraddict.com/covers/127/127749/couv8025140.jpg

Résumé :

Jacob et les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnées, sur l’île Cainholm. Les voilà donc livrés à eux-mêmes ! Après avoir essuyé une tempête entre Cainholm et le continent, Jacob et ses amis s’échouent sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre Mondiale fait rage. Entre fuir des Estres déguisés en soldats, des rencontres avec des animaux singuliers, et la recherche de la dernière Ombrune en liberté afin de redonner à la directrice de l’orphelinat sa forme humaine, cette deuxième aventure de la série s’annonce palpitante et pleine de frissons !

Genre : Jeunesse Fantastique

Éditeur : Editions Bayard
Sortie le : 19 juin 2014
Prix : 16.90 € (  Hollow city)

Pages : 502

Ma note :

5%2F5

Mon avis :

 

J'avais adoré le tome 1, totalement emportée dans cette histoire, servie avec brio par des photographies d'époque bluffantes de réalisme et souvent effrayantes.

 

J'ai donc plongé avec plaisir et envie dans cette suite, que j'ai trouvé encore meilleure que le tome 1, encore plus passionnante, plus déroutante et plus effrayante.

Waouh ! Je l'ai lu rapidement, tout en prenant mon temps pour la savourer, car j'ai aimé chaque passage, chaque page, chaque mot. Je l'ai dégusté...

 

Nous retrouvons nos héros où nous les avions laissé. Très vite, on repart dans cette histoire sans difficulté, aidé par les première photographies, supposées être les portraits de nos héros, ce qui nous remet bien dans le bain. Et puis les mots de l'auteur finissent de nous captiver, et on ne peut plus ressortir de cette histoire.

 

Une histoire qui ne ressemble à aucune autre. Du coup, on se demande souvent où va nous emmener l'auteur, mais jamais on ne s'inquiète, car on éprouve une certaine confiance en lui, en sa plume qui nous conte ce récit.

L'histoire est encore plus passionnante, et plus rythmée, puisque maintenant, on est en plein dedans. On pourrait croire qu'on n'a plus rien à découvrir, et bien c'est tout le contraire.

On va de découverte en découverte, de situations dangereuses en situations douloureuses. Et très vite, on comprend que ce second tome est plus sombre encore que le premier.

 

Nos héros se retrouvent dans une période sombre de notre histoire et leurs aventures vont en être l'écho. C'est un monde dévasté, des vies détruites qu'ils vont croiser, même si l'espoir sera toujours présent, l'espoir d'être dans un monde meilleur, de pouvoir avoir la chance de vivre libre.

 

Encore une fois, les photos collectées par l'auteur, un vrai travail de recherche d'ailleurs, même s'il a bénéficié de l'aide de collectionneur, sont un vrai plus et font de ce livre quelque chose de vraiment spécial. Quand on tourne la page, et qu'on découvre en image ce qu'on vient de lire, ça fait vraiment quelque chose de particulier. Mettre un visage sur un personnage qu'on aime, ou qui nous déroute, voir en "vrai" le lieu où nos héros adorés ont souffert, ont surmonté de gros obstacles, ça rend ce récit tellement vivant et prenant ! Il est d'ailleurs un peu difficile de se retenir de les feuilleter à l'avance, mais la découverte sur le moment vaut tous les efforts :)

 

J'ai trouvé ce roman époustouflant, tout simplement. La plume de l'auteur est fluide et tellement agréable à lire, et surtout, il a une si grande imagination que c'est un plaisir de le suivre. Nos héros évoluent, quelque part, on les voit grandir et s'affirmer pour certain, se découvrir pour d'autres.

 

Si vous ne connaissez pas cette série, je vous la conseille grandement, peu importe votre âge, je suis certaine que l'histoire vous captivera comme ce fut mon cas. C'est un magnifique livre à avoir dans sa bibliothèque, rien que visuellement, il en jette !

 

En bref, un récit captivant qui nous entraîne dans un Londres ravagé par la guerre, aux côtés d'enfants si particuliers et terriblement attachants, ce second tome est encore mieux que le 1, qui était déjà tellement bien !

J'ai un coup de cœur pour cette série, et j'attends impatiemment que M. Riggs nous livre le 3ème volet de cette saga si particulière...

 

Merci aux éditions Bayard pour leur confiance !

 



Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Unafraid de Melody Grace

Publié le par michelebeckstudio

http://img.livraddict.com/covers/127/127725/couv9146688.jpg

Résumé :

Je me moque éperdument de la mauvaise réputation qui me colle aux basques ! Quand on a une mère junkie et un père qui a foutu le camp, on conserve peu d'illusions sur la vie. Mon frère Emerson dit que je suis grunge et écorchée vive. J'ai surtout appris très tôt qu'il était vain d'espérer trouver l'amour et le bonheur : certains rêves ne sont pas faits pour des filles comme moi, déjà abimées par la vie.
Hunter Covington était déjà l'un de ces rêves. Au matin, après une seule et unique nuit, je suis partie sans un mot. Avant de m'attacher à lui et de souffrir.
Mais aujourd'hui il est revenu à Beachwood Bay : il n'a rien oublié et je me sens perdue...

Genre : Romance

Éditeur : Editions Prisma
Sortie le : 12 juin 2014
Prix : 16.95 € ( Unafraid)

Pages : 328

Ma note :

5%2F5

Mon avis :

 

J'avais beaucoup aimé le premier récit de cette série, j'étais impatiente de découvrir celui-ci, et je ne regrette pas du tout, il est encore mieux ! Je l'ai presque lu d'une traite, je ne pouvais plus le reposer !

 

La plume de l'auteur est parfaite pour nous emporter dans son histoire, une histoire qu'on suit avec passion, je peux vous le dire. On ressent tout, ou presque, des peurs de nos héros, de leurs doutes et bien plus encore. Les sentiments sont décris avec tant de justesse et de profondeur, qu'on en frissonne.


Ce couple que nous suivons, l'un comme l'autre, ils en ont bavé. Ils traînent péniblement derrière eux un passé qui leur colle à la peau. Un passé que l'auteur va brillamment nous dévoiler au fil des pages, faisant durer le suspense presque jusqu'au bout.

Comme dans le premier tome, on découvre leur passé par petits flash-back, dévoilant petit à petit ce qui les tourmente autant, au point de ne pas être capable d'aimer et dans le cas de Brit surtout, de se laisser aimer.


Je me suis attachée immédiatement à Brit. On la connaît un peu puisque c'est la sœur d'Emerson. Malgré son côté grande gueule, elle est hyper fragile, et doute tellement d'elle-même, de ses capacités à faire autre chose dans la vie, qu'elle se contente de ce qu'elle a, que ce soit un boulot de serveuse dans cette petite ville, ou bien de ces minables types qu'elle fréquente. Alors qu'elle vaut tellement plus que ça.

Aussi, quand Hunter revient dans sa vie, lui qui a, en apparence, tout ce qu'il souhaite dans la vie, elle ne comprend pas ce qu'il lui trouve. Elle va tout faire pour le garder à distance, une façon de se protéger car elle n'a rien oublié de cette seule nuit qu'ils ont passé ensemble, quelques années plus tôt.

J'ai trouvé que le personnage de Brit était bien travaillé, et vraiment intéressant car complexe. Elle a une rage en elle, quelque chose qui est là depuis longtemps et qui lui bouffe les entrailles. Cela l'empêche de découvrir qui elle est vraiment, de devenir la femme qu'elle devrait être.

Hunter n'est pas le garçon qu'il parait, et c'est ce que j'ai tellement aimé chez lui. Il n'est pas que beau, riche et intelligent. Il a un cœur énorme, un cœur qu'il donne tout entier à Brit. Sans retenue.

Il va défier avec beaucoup de courage ses parents (bon sang, sa mère ! y a des claques qui se perdent !) et étant donné le type de parent, il lui en faut du courage ! Lui aussi a un passé tourmenté qui l'empêche d'avancer dans la vie, malgré toute la force qu'il y met. Il revient toujours au même point, car il pense que c'est tout ce qu'il mérite, un peu comme une punition... Je l'ai trouvé si touchant, et oui, j'ai versé ma petite larme.

 

On retrouve avec plaisir les personnages du premier tome : c'était sympa de les revoir, de prendre de leurs nouvelles :) J'avoue que j'ai un petit faible pour Garett, depuis le premier tome, et le fait qu'il soit plus présent, endossant un peu le rôle de frère de substitution auprès de Brit, m'a enchanté. Il sera d'ailleurs au cœur du prochain tome, vivement !!



En bref, un récit encore plus intense et abouti que le précédent, qui nous emporte dans un tourbillon d'émotions duquel on ressort le cœur palpitant, et surtout comblé par cette lecture !

 

Merci aux éditions Prisma pour leur confiance :)



Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Widdershins, tome 1 : Le pacte de la voleuse de Ari Marmell

Publié le par michelebeckstudio

http://img.livraddict.com/covers/120/120477/couv18731433.jpg

Résumé :

Dans une autre vie, elle s’appelait Adrienne Satti, mais à présent, elle n’est plus que Widdershins. Gamine des rues, devenue noble, puis voleuse – la vie ne l’a pas épargnée. Orpheline très jeune, elle a connu la pauvreté et le luxe les plus extrèmes. Revenue aux ruelles sombres d’où elle était sortie, elle est désormais considérée comme l’une des voleuses les plus intrépides... Mais ses talents suffiront-ils à la sauver de la ténébreuse conspiration qui ronge inexorablement les entrailles de la cité de Davillon ? Découvrez Widdershins, l’aristocrate devenue voleuse, qui connaît mille façons de couper une bourse et autant de charmer ducs et barons dans les salons de la noblesse !

Genre : Fantasy

Éditeur : Lumen
Sortie le : 3 avril 2014

  Prix : 15.00 € (Le pacte de la voleuse)

Ma note :

4.5%2F5

Mon avis :

 

Le récit s'ouvre sur une scène particulièrement sanglante, voir dégoûtante, et là je me suis dit, waouh, ça commence super bien ! L'auteur avait su m'attirer dans son histoire dès les premières lignes...

 

Malheureusement, je reconnais qu'il m'a ensuite un peu perdue, par le manque d'informations d'une part. En effet, il se passe des choses, et on ne sait pas pourquoi. Notamment un fait important concernant notre héroïne, ce qui m'a déroutée. Et puis il y a ces retours en arrière, que j'ai trouvé au début un peu dérangeant, et sans grand intérêt, même s'ils aident à comprendre notre héroïne par la suite, je les ai trouvé mal intégrés au début. Ils coupaient notre élan de lecture, plutôt qu'autre chose.

 

Heureusement, cela n'a pas duré longtemps, et je suis vite revenue dans l'histoire. Et je suis bien contente car ce fut tout simplement génial !

 

Notre héroïne, Widdershins, n'a pas la langue dans sa poche, et même en très mauvaise posture, elle ne peut s'empêcher quelques traits d'humour pour notre plus grand plaisir. Intelligente et courageuse, elle se retrouve souvent dans des situations délicates à cause de son impulsivité. J'ai adoré sa relation avec Olgun, même si celle-ci au début me laissait perplexe, j'ai vite pris goût à leurs échanges hors norme.

Si l'héroïne principale est attachante, les personnages secondaires sont un peu moins travaillés, mis à part un ou deux, j'avoue que pour les autres j'étais un peu perdue, ayant parfois du mal à me souvenir d'eux...

Heureusement, ce n'est pas le cas pour tous, et il y a quelques personnages que j'ai hâte de retrouver, comme Olgun, ou encore un certain voleur du nom de Renard.

 

L'un des points forts de ce roman est le dévoilement de l'intrigue, que ce soit par le biais de flash-back (oui, oui, en fin de compte, ils deviennent intéressants et on comprend le pourquoi du comment, et on en aime d'autant plus notre héroïne), ou bien par les découvertes de notre héroïne, on est tenu en haleine jusqu'à la fin. La dernière partie du roman, où tout se précipite, est juste waouh ! Je n'ai pas reposer le livre avant la dernière page, j'étais tellement emportée par l'histoire que c'était impossible.

 

Autre point fort, le système de religion créé par l'auteur, que j'ai trouvé intéressant et original. Le Pacte religieux regroupe certaines divinités, mais en exclue d'autres, notamment Olgun. J'avoue être impatiente de lire la suite pour en savoir plus sur ce "personnage" et surtout, pour retrouver Widdershins que j'adore !

 

En bref, une héroïne drôle qui ne mâche pas ses mots ni ses efforts, et qui nous entraine dans un univers où les hommes se disputent les faveurs des dieux en faisant couler le sang... Malgré le début où le rythme est un peu cassé, on est très vite captivé par l'univers de l'auteur. A découvrir, que vous soyez amateur de fantasy, ou non !



Merci aux éditions Lumen pour leur confiance !






J'aime la couverture choisie par les éditions Lumen, qui nous montre une héroïne fidèle à l'image qu'on s'en fait tout au long du récit. La couverture originale la représente même encore plus, puisque dans son activité de voleuse, ou pour échapper à ses poursuivants, elle est souvent perchée sur les toits, grimpant un peu partout :

 

http://www.images-booknode.com/book_cover/418/full/widdershins,-tome-1---le-pacte-de-la-voleuse-418448.jpg

Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Sortie BLACKMOON : Ella et Micha Tome 2 - Pars loin de moi de Jessica Sorensen

Publié le par michelebeckstudio

http://www.lecture-academy.com/wp-content/uploads/2014/06/logo_253662.jpg

Sortie le 2 juillet 2014

Chez Blackmoon

nombre de pages : 288

15.90


Ils se sont cherchés. Ils ont fini par se l’avouer. Ils s’aiment. Mais chacun doit suivre sa route. Ella est de retour à l’université tandis que Micha est parti sur les routes avec son groupe, dans lequel il est guitariste et chanteur. Ils essaient de se voir le plus possible, mais leurs retrouvailles restent rares. Loin de Micha, Ella est de nouveau sujette à de grosses déprimes et aux pulsions suicidaires qui ne l’ont jamais quittée. A chaque fois qu’elle le voit, Ella ne peut pas s’empêcher de se dire qu’elle va gâcher la vie de Micha avec ses problèmes, qu’il serait mieux avec une autre fille. Soudain, elle décide de le quitter pour le libérer. Le couple se sépare, mais Micha n’a pas dit son dernier mot…

 

 


Commander sur Amazon : Pars loin de moi

 

******************

Publié dans SORTIES BLACKMOON

Partager cet article

Repost 0

L'homme idéal... ou presque de Kristan Higgins

Publié le par michelebeckstudio

http://img.livraddict.com/covers/122/122606/couv33599528.png

Résumé :

Si Maggie devait faire la liste de tout ce qui la rend très heureuse dans la vie, ce serait :
— le Joe’s, le restaurant plein de charme qu’elle dirige – une véritable institution pour les 1 407 habitants de Gideon’s Cove* ;
— une famille (presque toujours) aimante, et surtout une sœur jumelle avec laquelle elle partage une entente et une complicité à l’épreuve de tous les chocs de l’existence ;
— un chien qu’elle adore ;
— des employés fidèles et dévoués – quasiment une deuxième famille.
Déjà pas mal, n’est-ce pas ?
Pourtant, si elle en avait le pouvoir, Maggie ajouterait volontiers une dernière petite chose à cette liste : un homme très amoureux d’elle, qu’elle aimerait aussi à la folie, et avec lequel elle vivrait un bonheur conjugal à faire pâlir d’envie toute la population féminine de Gideon’s Cove. Hélas, entre son amour impossible et malencontreux pour le père Tim, le prêtre de la paroisse, ses blind dates catastrophiques et sa liaison torride avec Malone, ténébreux et mutique pêcheur de homards, elle doute de pouvoir un jour y parvenir…

Genre : Romance

Éditeur : Harlequin collection MOSAIC
Sortie le : 28 mai 2014
Prix : 19.90 € (L'homme idéal... ou presque)

Pages : 416

Ma note :

5%2F5

Mon avis :

 

Merci à Babélio et aux éditions Harlequin pour leur confiance dans le cadre d'une nouvelle masse critique,  me permettant de recevoir ce roman. J'avais lu un autre roman de l'auteur, et complètement adoré, du coup, tous ses autres titres ont atterri dans ma wish list ^^

 

Cette seconde lecture en compagnie des personnages de Kristan Higgins est un coup de cœur ! Je l'ai savouré, pages après pages, avec un pur bonheur. C'est definitif,  l'auteur a gagné une nouvelle fan.

 

Maggie est un personnage attendrissant. Elle en a bavé côté cœur, s'est retrouvée dans de drôles et tristes situations, mais elle ne désespère pas. Elle se lève chaque jour avec la même envie, celle de rencontrer un jour l'homme qui partagera sa vie, et avec lequel elle fondera une famille.

Ce sont de rêves simples, et pourtant tellement compliqués à réaliser, surtout quand le sort semble s'acharner contre elle.

Aussi, elle nous offre des situations toutes plus drôles les unes que les autres, mais également des moments attendrissants et qui nous serrent le cœur quand on comprend sa grande solitude. Une solitude qu'elle ne mérite pas. Ce que j'aime avec les personnages de ce roman, c'est qu'ils sont normaux. Pas de reine de beauté, d'homme d'affaire super riche... simplement des gens qui se lèvent chaque matin pour gagner leur croûte, certains plus durement que d'autres, des gens qui par leurs actes deviennent beaux. Ils sont vrais et du coup tellement attachants.

Maggie est d'une bonté, d'une générosité à toute épreuve. Elle tient ce petit restaurant en y mettant toute son âme, elle ne recule pas devant des heures de travail pour aider sa ville, et elle donne sans compter. Elle est drôle et parfois loufoque, et c'est ce qu'on adore dans ce genre de personnages, qui la rend si proche de nous, si vraie et si attachante. Plus d'une fois j'ai été émue par ses agissements, et plus d'une fois je me suis dit que si il y avait quelqu'un qui méritait bien de trouver l'amour, c'était bien elle. Et pourtant, l'amour ça ne se commande pas, et ça vous tombe souvent sur le coin du nez quand on n'y avait pas vu venir !

 

Ainsi entre en scène un certain Malone. S'il y a peut-être une seule chose que je regrette, c'est qu'il n'est pas extrêmement présent en fin de compte tout au long du récit. Mais j'ai tellement pris plaisir à suivre Maggie dans sa vie, que ce n'était finalement pas si important. Même si je n'aurais pas dit non à un peu plus de Malone ^^

J'ai aimé son côté bourru, son côté marin viril qui n’aligne pas beaucoup de mots mais qui dit tout en un simple regard. Et quel regard ! Ses actes parlent pour lui, et ça le rend tellement admirable, qu'on en mangerait ! Il ne s'éparpille pas, va à l'essentiel, et on craque complètement pour lui...

 

Beaucoup de personnages secondaires, eux aussi terriblement attachants. Il y a le petit frère qui n'en rate pas une, la sœur jumelle, qui répond présente tout le temps, son mari et son adorable fille, les parents, qui ont eux aussi leur problème et il y a les employés du Dinner de Maggie, qui est une vraie petite famille, sans oublier Colonel, le chien de Maggie. Avec ce dernier, on a droit a de touchantes scènes, à nous donner envie d'aller adopter un Colonel nous aussi...

Il y a bien sûr, le fameux Père Tim, même si très vite, j'ai trouvé qu'il utilisait un peu trop notre Maggie, profitant de son petit coup de coeur pour lui...

 

J'ai rit, j'ai pleuré, j'ai souri, j'ai soupiré, je suis passée par tout plein d'émotions, et bon sang ce que ça peut faire du bien ! On en ressort le coeur gros, car rempli d'amour, mais aussi, le coeur un peu lourd de quitter tout ce petit monde qu'on aime du fond du coeur...

 

Petit plus : je suis totalement fan de la couverture :)

 

En bref, un livre qui fait du bien, qui nous fait rire, nous attendrit et nous remplit le coeur de toutes ces petites choses qui rendent la vie si belle...

 



http://i58.servimg.com/u/f58/11/15/04/23/je-sui11.png


Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0

Les papillons rêvent-ils d'éternité ? de Sandra Labastie

Publié le par michelebeckstudio

http://img.livraddict.com/covers/126/126700/couv68583364.jpg

Résumé :

« Cette journée du 1er janvier, la première de la dernière année du monde, il s’est passé quelque chose de spécial entre nous, les élus. C’était comme au printemps, quand on devient joyeux sans comprendre pourquoi. C’est la dernière année de souffrance, a dit papa. Bientôt on sera libérés. »

Les quatre saisons d’une année, censée être la dernière de l’humanité, défilent à travers le regard d’une fille de 13 ans. Malgré une vie quotidienne régentée par la Bible (entre études de textes, séances de recueillement au temple et prêches dans les rues), l’adolescente, sujette aux railleries du « monde extérieur » autant qu’aux affres de la puberté, va peu à peu se questionner sur sa condition, grâce à l’entrée dans son foyer d’un dictionnaire auquel elle ne cessera plus de se référer secrètement. Le roman ausculte les joies étranges de ceux qui s’estiment élus de Dieu contre le monde entier, à la frontière très fragile où la croyance jouxte la folie. Au fil de cette apocalypse manquée, le roman contemple, avec la justesse et la simplicité de la voix d’une adolescente, la condition humaine dans ses craintes et ses obsessions mais aussi dans son incroyable capacité d’imagination pour survivre à une vie sans espérance.

Genre : Contemporaine

Éditeur : Michel Lafon
Sortie le : 17 avril 2014

  Prix : 14.95 € (Les papillons rêvent-ils d'éternité ?)

Ma note :

4.5%2F5

Mon avis :

 

Les papillons rêvent-ils d'éternité ? Je ne sais pas, mais une chose est sûre, c'est que notre héroïne leur envie certainement leur liberté.


A l'âge où l'on commence à se poser des questions importantes, des question existentielles, sur notre vie, le but de celle-ci, nos aspirations, notre héroïne se retrouve enfermée dans quelque chose qu'on lui a imposé dès sa naissance. Ses parents font partis d'une secte, n'ayons pas peur des mots, pour moi c'est si extrême que je ne vois pas comment le définir autrement. Leur croyance et leurs pratiques sont dangereuses et souvent révoltante. Leur interprétation des textes religieux est extrême, et ses fanatiques attendent la fin du monde comme une délivrance, l'aboutissement d'une vie de servitude, la récompense d'un combat quotidien contre le démon, qui est soit-disant présent partout, y compris dans certains mots.


Notre héroïne nous raconte une année de sa vie, la soit-disant dernière avant la fin du monde tant attendue par ses semblables. Elle grandit et forcément, commence à réfléchir par elle-même, à se poser des questions sur ces croyances qu'on lui a inculqué, sur tous ces mots interdits et leur véritable sens.

Notre héroïne nous livre ses pensées un peu comme elles viennent, comme elle les coucherait sur papier, et nous les livre sans pudeur.

Très vite, on va comprendre quel pouvoir et emprise peuvent avoir les mots, et le danger qu'ils représentent selon l’interprétation qu'on en fait. Notre héroïne l'a bien compris, et elle va chercher d'elle-même à découvrir leur vraie signification. A travers ses recherches sur ces mots, et ces émotions, elle va se libérer et se rebeller contre ce qu'on lui impose.

 

Cette jeune fille rêve de liberté, elle aimerait tout simplement avoir des amis, être comme tous ces jeunes de son école qui se moque d'elle et la brutalise, mais au fond, elle rêve d'une liberté spirituelle, d'une liberté de pensée, et surtout, de la liberté d'être une enfant, avec toute la force de son innocence, une innocence qu'elle va quitter bien trop tôt.


On ne peut s'empêcher de ressentir un malaise lors de la lecture. D'avoir de la peine pour cette jeune fille, mais aussi de l'admiration pour sa force. Des nœuds dans le ventre, on la suit, impuissant face aux événements, le cœur lourd quand à l'inévitable...



En bref, un récit fort et poétique sur la recherche de soi et de liberté, dans un monde où presque tout est interdit, y compris certains mots... c'est fort et poignant. A découvrir !

 

Merci aux éditions Michel Lafon pour leur confiance :)

 

Pour vous donner un apperçu de cette poignante histoire, les premiers chapitres sont disponibles gratuitement ici :) Bonne découverte !

 



http://i58.servimg.com/u/f58/11/15/04/23/je-sui11.png

Publié dans MES AVIS DE LECTURE

Partager cet article

Repost 0